Burundi: reprise des affrontements, la police tire sur les manifestants

Burundi: reprise des affrontements, la police tire sur les manifestants

Le bras de fer entre le pouvoir du président Pierre Nkurunziza et ceux qui s’opposent à sa candidature pour un troisième mandat a repris ce lundi au Burundi, après deux jours de trêve. A la mi-journée, de violents affrontements ont de nouveau éclaté à Bujumbura, lors desquels la police a tiré à balles réelles. Selon la Croix-Rouge burundaise, le bilan provisoire des affrontements est de 3 morts et 45 blessés.
Cet article est réactualisé régulièrement, avec notre correspondant et notre envoyée spéciale à Bujumbura,
Nouvelle journée de manifestation, dans les rues des quartiers périphériques de Bujumbura, dès les premières heures de la matinée, ce lundi. Les manifestants, qui s’opposent à la candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat à l’élection présidentielle de juin au Burundi, font face aux forces de l’ordre, déployées en masse dans les rues de la capitale.
■ Reprise des affrontements
Les affrontements se sont calmés à Bujumbura, mais la tension reste très forte alors que les policiers et les manifestants poursuivent leur face-à-face. Des heurts violents ont éclaté à la mi-journée, notamment dans le quartier de Musaga, dans le sud de Bujumbura. Des tirs de gaz lacrymogène et des tirs à balle réelle ont été signalés par l’envoyée spéciale de RFI sur place, qui témoigne avoir vu plusieurs blessés. Un homme touché par balle à la jambe, un autre à l’abdomen. D’autres blessés ont été emmenés dans un centre de santé de Musaga où des infirmiers amateurs tentent avec les moyens du bord d’arrêter les hémorragies. Autre bilan donné par la société civile, selon ses responsables, deux personnes ont été tuées par balle, ce lundi, lors des heurts avec la police.
Les jeunes restent très remontés contre les policiers. « Même s’ils nous tuent, expliquait un manifestant, ils ne pourront pas nous tuer tous. Nous continuerons jusqu’à ce que le président Nkurunziza renonce à son troisième mandat ».
Un peu plus tôt, les manifestants avaient réussi à repousser les policiers à l’entrée de la ville, mais ces derniers ont ensuite lançé l’assaut.
Ce matin pourtant, la situation était tendue, mais calme avec un face-à-face entre les policiers et des centaines de manifestants qui demandaient le passage pour aller en centre-ville. Régulièrement, il y a eu des montées de tension où les policiers et manifestants se sont rapprochés parfois à moins d’un mètre de distance. Des leaders ont même régulièrement essayé de discuter avec les forces de l’ordre pour calmer la situation.
La police fait face aux manifestants, dans le quartier de Musaga, le 4 mai 2015.RFI/SR
■ Une semaine cruciale sur le plan politique
La semaine qui s’ouvre sera cruciale sur le plan politique. Premier rendez-vous très attendu, celui de la Cour constitutionnelle du Burundi. Saisis par le Sénat sur la validité ou non d’une troisième candidature du président Pierre Nkurunziza, les sept juges devraient se prononcer ce lundi ou ce mardi. Il n’y a cependant pas beaucoup de surprises à attendre d’une Cour constitutionnelle qui n’a pas fait preuve d’indépendance jusqu’ici.
Passé cette épreuve, Pierre Nkurunziza doit décider très rapidement s’il se représente ou non à la présidentielle, malgré un mouvement de contestation prêt à tout pour l’en empêcher.
Après deux jours de trêve, les membres du collectif « Halte au troisième mandat » et l’opposition politique burundaise jouent leur va-tout à partir de ce lundi matin. L’enjeu pourrait mobiliser plus largement que la semaine passée.
L’autre inconnue porte sur ce que vont faire les principaux opposants burundais si l’actuel président ne cède pas aux pressions locales et internationales. Aujourd’hui, tout le monde les appelle à ne pas boycotter les élections, comme ce fut le cas en 2010.
Enfin, le gouvernement burundais a qualifié les manifestants « d’ennemis du pays » et a promis de les traiter comme des « terroristes ». Tous les observateurs vont donc scruter à la loupe l’attitude l’armée, qui s’est interposée jusqu’ici entre les manifestants et une police accusée d’être aux ordres. Cette armée semble désormais traversée par une ligne de fracture entre ceux qui prônent la neutralité et ceux qui mettent en avant la loyauté au pouvoir.
avec Rfi

0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2017-08-22

Bonjour mon papa,mon père spirituel,vraiment au début je n'avais pas cru a vous a cause de charlatan de votre pays qui m'ont déjà arnaquer mais vous vous m'avez promis de me faire revenir mon homme et vous avez tenir votre promesse seulement en une semaine franchement je n'arrive surtout pas à savoir comment vous vous faites. C'est grâce a vous que mon mari est encore avec moi aujourd'hui et je vous jure que je vous en serez reconnaissante toute le reste de ma vie. Alors tout ce que je souhaite maintenant est vous continuer le reste des rituels afin qu'il ne me laisse plus a jamais et que nous nous séparerons après que la mort ne soit au rendez-vous. Pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,retour rapide de l'etre aimé, retour d'affection, maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants,portefeuille magique, gagner un procès problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres). Ce marabout est très fort avec lui mon mari est revenu et j'ai eu la satisfaction en 7 jours il est très fort surtout les problème de retour affectif. CONTACTS MAITRE MARABOUT GBEDOLO Email : maraboutgbedolo@gmail.com TELEPHONE/WHATSAPP : 0022 961 418 495 http://www.mediumvoyantgbedolo.com

Lire
2017-08-20

Bonjour mon papa,mon père spirituel,vraiment au début je n'avais pas cru a vous a cause de charlatan de votre pays qui m'ont déjà arnaquer mais vous vous m'avez promis de me faire revenir mon homme et vous avez tenir votre promesse seulement en une semaine franchement je n'arrive surtout pas à savoir comment vous vous faites. C'est grâce a vous que mon mari est encore avec moi aujourd'hui et je vous jure que je vous en serez reconnaissante toute le reste de ma vie. Alors tout ce que je souhaite maintenant est vous continuer le reste des rituels afin qu'il ne me laisse plus a jamais et que nous nous séparerons après que la mort ne soit au rendez-vous. Pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,retour rapide de l'etre aimé, retour d'affection, maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants,portefeuille magique, gagner un procès problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres). Ce marabout est très fort avec lui mon mari est revenu et j'ai eu la satisfaction en 7 jours il est très fort surtout les problème de retour affectif. CONTACTS MAITRE MARABOUT GBEDOLO Email : maraboutgbedolo@gmail.com TELEPHONE/WHATSAPP : 0022 961 418 495 http://www.mediumvoyantgbedolo.com

Lire
2017-08-17

bonjour je me prénomme leyla j'habite en France précisément à Toulouse. je suis marié avec David en 2005 on na eu 2 enfants ensemble on étais très heureux , a cause de sa collègue de travail il s'est séparé de moi depuis le 06 février 2017 .Il ne viens plus a la maison, J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas !les faux marabout on pris tous mon argent.Mais DIEU m'as pas oublié , l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction, grâce a l'aide d'un puissant pratiquant de la margis nommé maitre lawami, elle m'a donné le numéros du maitre lawami suivi de son mail et m'a dit de lui contacter pour lui expliquer mon cas. je me suis dit que c'est encore du gaspillages mais j'ai pas le choix car je suis folle amoureuse de mon mari. Quand j'ai contacté le puissant pratiquant je lui ai expliqué tout la situation de mon mari et moi. Vous savez quoi? Le maitre lawami m'a dit qu'il va me faire 3 rituels pour que mon mari revienne. Et bizarrement dans 7 jours à suivre mon mari est revenu en me suppliant , c'est un miracle pour moi je suis en paix dans mon foyer.C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie. (pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres). Ce pratiquant de la margis est très fort son émail: maitrelawami@hotmail.com , envoyer lui un message ou l'appelé directement sur whatsApp numéro téléphone tel: +229 68 43 76 16 son site internet: www.grandmaitrelawami-21.webself.net

Lire
2017-08-14

Il nous a Ă©tĂ© donnĂ© de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent Ă  obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant prĂ©judices aux internautes. Internet est un espace de libertĂ© oĂą chacun peut communiquer et s'Ă©panouir. Les droits de tous doivent y ĂŞtre respectĂ©s, pour que la « toile » reste un espace d'Ă©changes et de respect. Pour remĂ©dier Ă  ces pratiques malsaines, lâ??Office central de lutte contre la criminalitĂ© liĂ©e aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade dâ??enquĂŞtes sur les fraudes aux technologies de lâ??information (BEFTI) crĂ©Ă©s par les pouvoirs publics sont Ă  la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalitĂ© sur internet. Une seule adresse pour signaler que vous ĂŞtes victimes dâ??une arnaque. ADRESSE MAIL : internet_signalement_gouv_france@outlook.fr / internet_signalement_gouv_fr@europe.com

Lire

OPINION