Guinée : Crise à l’UFDG, Bah Oury à nouveau : « Cellou Dalein, c’est une vision passéiste de la politique »

Guinée : Crise à l’UFDG, Bah Oury  à nouveau : « Cellou Dalein, c’est une vision passéiste de la politique »

Dans une crise de leadership qui s’enlise depuis un certain temps, l’UFDG, union des forces démocratiques de Guinée continue à traverser le désert. De déclarations en contre déclarations de ses responsables, la principale force politique de l’opposition guinéenne continue à faire la Une des milieux de la presse. Au cours d’une interview qu’il a accordée à notre rédaction, Bah Oury désormais vice-président de l’UFDG parce qu’exclu du parti, accuse Céllou Dalein Diallo d’avoir une vision passéiste de la politique et mieux il promet d’aller jusqu’au bout pour dit-il bâtir une nouvelle vision respectueuse des principes démocratiques.


Fax de Guinée : Monsieur Bah Oury bonjour ! Merci de nous avoir reçu. Vous êtes en Guinée il n’y a pas longtemps après un long séjour en France. Aujourd’hui quelles analyses faite-vous des derniers développements de l’actualité politique nationale en Guinée ?

Bah Oury : La Guinée, après l’élection du 11 Octobre dernier est dans une autre phase. C’est comme si on était dans un nouveau cycle politique. Ce cycle politique n’est pas seulement d’un mandat présidentiel. Au-delà d’une impression, je pense qu’après pratiquement 60 années de colonisation, après 60 années d’indépendance, la Guinée est en train de se réintérroger sur son avenir pour les 60 prochaines années. Ce qui veut dire que tous les paradigmes d’analyse antérieure du contexte politique, économique et social doivent être revus parce que ça s’avère inopérant pour explique et amener les guinéens à espérer que les anciennes analyses peuvent être porteur d’espoir et de changements tant sur le plan quantitatif, qualitatif, politique et autres. Donc nous sommes dans une phase de cycle politique extrêmement important pour notre pays.

Fax de Guinée : A vous entendre, est-ce qu’on peut dire que l’espoir est permis de voir la Guinée attendre les objectifs d’un devenir nouveau malgré les vicissitudes du moment ?

Bah Oury : L’espoir est permis. Tous les immobilismes, les conservatismes antérieurs sont en train d’être battus en brèche. Ce n’est pas seulement dans un camp mais dans tous les camps. La nouvelle génération qui est beaucoup ouverte sur les réalités du monde et dans une large mesure sur les réseaux sociaux est plus informée, plus exigeante et plus désireuse d’aller dans le sens de la modernité. Ça ne touche pas seulement qu’une couche mais l’ensemble de cette génération face- book, d’internet qui est train de monter en puissance et qui veut un grand changement et de ce point de vue, toute la classe politique est ébranlée. Ceux qui ne peuvent plus répondre à cette nouvelle exigence, ce cramponnent dans leur archaïsme et seront d’une manière ou d’une autre balayés et ceux qui veulent s’inscrire dans une autre dynamique de modernité et de changement doivent revoir leur paradigme d’analyse pour abandonner les sentiers battus et ne pas avoir peur des idées novatrices. Sortir des idées archaïques : telle région, telle ethnie.

Fax de Guinée : Autre chose, c’est un secret de polichinelle, on sait que l’UFDG, l’union des forces démocratiques de Guinée souffre aujourd’hui d’un problème de leadership qui oppose les deux ténors vous-même en tant qu’ancien vice-président parce que vous avez été exclu du parti et El Céllou Dalein Diallo, président en excercice. Depuis, on entend des déclarations et des contre-déclarations dans la presse entre ces deux personnages. Aujourd’hui, où on n’en est ?

Bah Oury : De manière indirecte, les derniers développements, c’est l’échec des deux journées de ville-morte. Céllou Dalein l’a organisé pas pour aller dans le sens d’un mouvement social mais pour montrer qu’il existe, qu’il mobilise et qu’il suffit qu’il dise aux gens de faire une chose pour qu’ils la fassent. Il doit se réveiller maintenant et se rendre compte que les temps ont changé. Et ça c’est un signal fort qui lui est adressé. Bien entendu qu’il y a d’autres signaux mais cette fois-ci, de la manière la plus claire, c’est un signal fort qui lui est adressé. C’est l’un des développements qui me parait significatifs dans le cadre de cette opposition entre Bah Oury et Cellou Dalein. Au-delà de cette personnalisation, c’est deux conceptions politiques qui sont en train de s’affronter. Il est le symbole de ceux qui pensent que la référence, c’est l’esprit du parti unique, le chef a raison. Qu’il nous envoie en fer, on doit le suivre. C’est le symbole d’une vision passéiste de la politique qui est en train d’être ébranlé par l’approche la plus démocratique, la plus innovante qui veut qu’il y ait des débats, des contradictions. Des contradictions qui sont les moteurs du progrès et du développement. Et si on veut aller dans le sens d’un changement graduel sans casser, il faut vivre avec les contradictions et les résoudre de la manière la plus intélligente. Mais malheureusement, ils ont perdu le sens du nord. Nous iront jusqu’au bout parce que c’est une phase historique extrêmement importante.

Fax de Guinée : En tout cas, rien ne va plus à l’UFDG parlant de Céllou Dalein et vous, des personnages qui incarnent le leadership au sein de ce parti, la plus grande force politique de l’opposition aujourd’hui. Mais dites nous de façon concrète, qu’est ce qu’on reproche à Bah Ouri à l’UFDG ?

Bah Oury : Cellou Dalein veut se cramponner à la tête de l’UFDG quelques soient les résultats, les échecs consécutifs 2010, 2013, 2015, quelques soient les errements politiques et fautes stratégiques avec tout ce que nous avons enregistré de victimes. Je pense qu’un responsable digne de ce nom, ne peut pas accepter que l’institution politique pour laquelle nous nous battons soit envoyée dans l’impasse. C’est la raison pour laquelle, il faut le changement. Nous ne pouvons pas nous dire que nous nous battons pour le changement si en interne nous ne construisons pas les facteurs qui favorisent la démocratie en interne. Et c’est la raison pour laquelle en ce qui me concerne, je suis très exigeant en la matière parce que pour l’avenir de notre pays et pour l’histoire que nous avons connue, toutes ces dictatures et ces errements qui tombent sur les guinéens, c’est parce qu’on n’a pas pu construire des contre-pouvoirs efficaces et démocratiques. C’est pourquoi, le combat actuel est essentiel pour la démocratie et pour l’UFDG.

Fax de Guinée : Tout ça c’est certainement ce que vous reprocher aux responsables de l’UFDG mais eux ne voient pas de cette façon. Au-delà de ce que vous venez de dire, est ce qu’il y a une autre raison qui vous oppose aux responsables actuels de l’UFDG, principalement de Céllou Dalein Diallo ? Des raisons qui font qu’on ne veut pas sentir Bah Oury à l’UFDG

Bah Oury : Bah Oury leur permet de corriger le tire, Bah Oury les met face à leur responsabilité. Depuis la fin des élections de 2010, le clivage est clair. J’ai marqué mon opposition à toutes ces manifestations qui permettent de glorifier, d’attester une popularité qui n’a pas d’intérêt au risque de mettre des gens dans des situations difficiles. Exposer des personnes innocentes. C’est la raison pour laquelle, le 3 Avril, j’ai marqué mon opposition que lorsqu’il rentrait qu’il se face accueillir alors qu’il y a un nouveau chef de l’Etat qui à peine installé, ne pourrait tolérer que son autorité en tant que président de la république soit remise en cause par un opposant qui veut montrer que lui aussi, il a du monde. Et ce jour-là, Zakaria a été tué et 60 de nos militants, yarie Briqui et tant d’autres ont été emprisonnés. Les maintiens d’ordres arrêtés, un d’entre eux mort de crise cardiaque à sa sortie de prison. Si Céllou avait le sens du sacrifice de ses militants, il devrait changer d’attitude. Il récommence encore avec ses errements, ville-morte par-là, manifestation par-ci alors que derrière, il n’ya aucun fondement politique. C’est de la gesticulation, un manque de projets, un manque de visions, manque d’intérêt pour la souffrance de la population. C’est cela qu’ils me reprochent.

Fax de Guinée : C’est vrai quand même que les dernières journées dites ville-morte organisées par l’opposition, notamment les républicains n’ont pas été à la hauteur des espérances pour ceux qui les ont accompagnés. Mais tout de même, l’opposition est dans son droit parce que l’organisation de ville-morte est un droit consacré par la constitution guinéenne. Est-ce qu’à part cela, vous pensez que l’opposition a une autre marche de manœuvre pour se faire entendre par le pouvoir de Conakry ?

Bah Oury : Les droits constitutionnels doivent être respectés. Mais en tant que responsables de l’opposition, après des errements, une situation qui a fait que la Guinée qui aurait dû être le premier de l’Afrique de l’Ouest est aujourd’hui le dernier sur le plan socio-économique et social. Il faut chercher à transformer la société mais toujours empreinter le même chemin pour avoir des résultats négatifs, il faut être obtu pour persister dans cette voie. Il faut une opposition constructive, ouverte, moderne et qui doit répondre aux aspirations de nouvelles générations qui sont plus exigeantes. Ça c’est valable pour l’opposition mais également pour le pouvoir. Appartenant à l’UFDG, je veux participer à bâtir une nouvelle vision respectueuse des principes démocratiques pour le développement.

Fax de Guinée : Peut être qu’on ne le dit pas de façon ouverte. Mais à l’UFDG, on pense que Bah Oury est très proche à ce jour du pouvoir de Conakry. D’aucun pense d’ailleurs que le différent avec le parti prendrait source là. Qu’en dites-vous ?

Bah Oury : Ils oublient la réalité. Le président Alpha Condé version premier mandat à mes yeux jusqu’à présent, le président Alpha Condé version second mandat est différent. Il m’a exprimé son désir de la manière la plus claire et la plus franche, son désir de voir la Guinée et sa population s’apaiser pour qu’on puisse s’attacher aux grandes taches qui consistent à lutter contre la pauvreté et le sous-développement. Et dans ce cadre, la décrispation des mœurs politiques va dans le sens de cette décrispation qui permet de développer un avenir où on pourra s’atteler aux choses essentielles. On peut ne pas être d’accord sur les programmes économiques, sur les programmes du gouvernement mais accepter s’ils font des choses qui vont dans le cadre de l’intérêt national, de reconnaitre et accepter, de critiquer de la manière la plus objective certaines actions qui ne correspondent pas à nos yeux à l’intérêt de la population. Sans se dire comme c’est Alpha Condé qui est au pouvoir, tout ce qu’il fera c’est mauvais. Je suis contre cette vision des choses. Et puis, il faut que nos relations dans cette sphère politique puissent être des relations civilisées

Fax de Guinée : Monsieur Bah Oury merci

Bah Oury : Merci Keita

Interview réalisée par Amadou Keita

Tel : 662-654-993 ou 620-606-172

0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2017-08-22

Bonjour mon papa,mon père spirituel,vraiment au début je n'avais pas cru a vous a cause de charlatan de votre pays qui m'ont déjà arnaquer mais vous vous m'avez promis de me faire revenir mon homme et vous avez tenir votre promesse seulement en une semaine franchement je n'arrive surtout pas à savoir comment vous vous faites. C'est grâce a vous que mon mari est encore avec moi aujourd'hui et je vous jure que je vous en serez reconnaissante toute le reste de ma vie. Alors tout ce que je souhaite maintenant est vous continuer le reste des rituels afin qu'il ne me laisse plus a jamais et que nous nous séparerons après que la mort ne soit au rendez-vous. Pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,retour rapide de l'etre aimé, retour d'affection, maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants,portefeuille magique, gagner un procès problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres). Ce marabout est très fort avec lui mon mari est revenu et j'ai eu la satisfaction en 7 jours il est très fort surtout les problème de retour affectif. CONTACTS MAITRE MARABOUT GBEDOLO Email : maraboutgbedolo@gmail.com TELEPHONE/WHATSAPP : 0022 961 418 495 http://www.mediumvoyantgbedolo.com

Lire
2017-08-20

Bonjour mon papa,mon père spirituel,vraiment au début je n'avais pas cru a vous a cause de charlatan de votre pays qui m'ont déjà arnaquer mais vous vous m'avez promis de me faire revenir mon homme et vous avez tenir votre promesse seulement en une semaine franchement je n'arrive surtout pas à savoir comment vous vous faites. C'est grâce a vous que mon mari est encore avec moi aujourd'hui et je vous jure que je vous en serez reconnaissante toute le reste de ma vie. Alors tout ce que je souhaite maintenant est vous continuer le reste des rituels afin qu'il ne me laisse plus a jamais et que nous nous séparerons après que la mort ne soit au rendez-vous. Pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,retour rapide de l'etre aimé, retour d'affection, maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants,portefeuille magique, gagner un procès problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres). Ce marabout est très fort avec lui mon mari est revenu et j'ai eu la satisfaction en 7 jours il est très fort surtout les problème de retour affectif. CONTACTS MAITRE MARABOUT GBEDOLO Email : maraboutgbedolo@gmail.com TELEPHONE/WHATSAPP : 0022 961 418 495 http://www.mediumvoyantgbedolo.com

Lire
2017-08-17

bonjour je me prénomme leyla j'habite en France précisément à Toulouse. je suis marié avec David en 2005 on na eu 2 enfants ensemble on étais très heureux , a cause de sa collègue de travail il s'est séparé de moi depuis le 06 février 2017 .Il ne viens plus a la maison, J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas !les faux marabout on pris tous mon argent.Mais DIEU m'as pas oublié , l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction, grâce a l'aide d'un puissant pratiquant de la margis nommé maitre lawami, elle m'a donné le numéros du maitre lawami suivi de son mail et m'a dit de lui contacter pour lui expliquer mon cas. je me suis dit que c'est encore du gaspillages mais j'ai pas le choix car je suis folle amoureuse de mon mari. Quand j'ai contacté le puissant pratiquant je lui ai expliqué tout la situation de mon mari et moi. Vous savez quoi? Le maitre lawami m'a dit qu'il va me faire 3 rituels pour que mon mari revienne. Et bizarrement dans 7 jours à suivre mon mari est revenu en me suppliant , c'est un miracle pour moi je suis en paix dans mon foyer.C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie. (pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres). Ce pratiquant de la margis est très fort son émail: maitrelawami@hotmail.com , envoyer lui un message ou l'appelé directement sur whatsApp numéro téléphone tel: +229 68 43 76 16 son site internet: www.grandmaitrelawami-21.webself.net

Lire
2017-08-14

Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d'échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l??Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade d??enquêtes sur les fraudes aux technologies de l??information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d??une arnaque. ADRESSE MAIL : internet_signalement_gouv_france@outlook.fr / internet_signalement_gouv_fr@europe.com

Lire

OPINION