Lutte contre l’impunité: les engagements du gouvernement guinéen rassures les ONG ( Déclaration)

Lutte contre l’impunité: les engagements du gouvernement guinéen rassures les ONG ( Déclaration)

La FIDH, l’OGDH et l’AVIPA se félicitent des engagements pris par le gouvernement guinéen à l’occasion d’une mission de la FIDH conduite à Conakry par Souhayr Belhassen, présidente d’honneur, en vue de la tenue prochaine du procès du 28 septembre 2009, d’une lutte accrue contre l’impunité et d’un véritable processus de réconciliation nationale.
Au cours de cette mission, la FIDH a pu rencontrer les autorités nationales, notamment le chef du gouvernement, le ministre de la Justice, la ministre des Affaires étrangères, le ministre de l’Unité nationale et de la citoyenneté et la ministre des Affaires sociales et de la promotion féminine. Au cours de ces entretiens, la mission a insisté sur la nécessité d’accélérer les enquêtes dans le dossier du 28 septembre 2009 et les différents dossiers emblématiques de la lutte contre l’impunité, afin d’aboutir à des procès dans les meilleurs délais, et sur l’importance de mettre en place une véritable commission de réconciliation nationale.
La FIDH et ses organisations membres et partenaires, prennent ainsi acte de l’engagement répété du ministre de la Justice, M. Cheick Sako, qui a assuré la mission qu’un procès du 28 septembre devrait s’ouvrir en fin d’année 2016. Dans cette perspective, les avocats de la FIDH, de l’OGDH et de l’AVIPA ont déposé le 1er mars 2016 une demande concernant les derniers actes d’enquête, essentiels à la manifestation de la vérité, qui doivent être accomplis avant que ne soit prononcée la clôture de l’instruction.
« La procédure judiciaire a commencé en février 2010, et il est maintenant essentiel que les derniers témoins clés soient entendus et que l’instruction prenne fin au plus tard en juillet pour pouvoir envisager un procès en fin d’année. Il s’agit de la dernière ligne droite et les victimes ne pourront pas attendre davantage,» a déclaré Souhayr Belhassen, présidente d’honneur de la FIDH.
Nos organisations estiment que la lutte contre l’impunité en Guinée ne se limite pas à l’organisation du procès du 28 septembre. D’autres procédures judiciaires dans lesquelles la FIDH et l’OGDH sont constituées parties civiles sont également en cours. C’est le cas du dossier dans lequel Nouhou Thiam et Sekou Resco Camara sont mis en cause pour des actes de torture commis en 2010 sur 17 plaignants. Une première audience devant la Chambre d’accusation a eu lieu au cours de la mission, et un procès est dorénavant imminent. C’est également le cas du dossier des répressions de janvier et février 2007, dont l’instruction est toujours en cours, et doit être menée à terme dans un délai raisonnable.
Par ailleurs, les victimes des graves violations des droits humains commises sous les deux premières républiques doivent également pouvoir être entendues et obtenir réparation avec la mise en place d’une commission de réconciliation nationale. C’est la raison pour laquelle la mission s’est attelée à alerter les autorités au plus haut niveau afin que celles-ci mettent en place dans les meilleurs délais une commission conforme aux attentes des citoyens.
« Les victimes du 28 septembre souhaitent non seulement un procès mais aussi la mise en place d’une commission de réconciliation qui proposera des mesures de réparation et garanties de non-répétition. Nous soutenons les demandes des victimes de violence politique en Guinée et souhaitons, au delà d’un procès, l’instauration d’un véritable Etat de droit, » a déclaré Asmaou Diallo, présidente de l’AVIPA.
La FIDH, l’OGDH et l’AVIPA attendent à cet égard le lancement effectif des consultations nationales menées par la Commission provisoire de réflexion sur réconciliation nationale (CPCRN) dont le résultat devra faire l’objet d’un rapport qui sera remis au président de la République et dessiner les contours du véritable processus de réconciliation. Ces consultations, plusieurs fois repoussées et longuement attendues, devront permettre la mise en place d’une commission conforme aux attentes des citoyens guinéens, pour succéder à la CPRN, qui avait été mise en place en 2010.
« Ce sera la responsabilité du gouvernement, conformément à son engagement, que d’accompagner la mise en place de cette commission qui sera, de l’avis de nos organisations, essentielle à la restauration de la confiance des citoyens guinéens vis à vis de l’Etat, » a déclaré Abdoul Gadiry Diallo, président de l’OGDH.
Enfin, s’agissant de la réforme du secteur de la justice qui est actuellement en cours, la mission a mis l’accent auprès des autorités, de l’opposition et des membres de l’Assemblée Nationale sur la nécessité d’accélérer les réformes entreprises et insisté sur la nécessité de veiller à ce que le contenu des projets de Codes civil, pénal, de procédure pénale et de justice militaire soit rendu conforme aux engagements internationaux de la Guinée. Mercredi 2 mars, ces avant-projets ont officiellement été remis au ministre de la Justice par les commissions techniques en charge de leur rédaction, en vue de leur prochain examen en Conseil des ministres.
FIDH et ses organisations membres et partenaires en Guinée
OGDH – Organisation guinéenne de défense des droits de l’Homme
AVIPA – Association des victimes, parents et amis du 28 septembre

0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2017-10-20

Salut très chère/cher, Je suis désolé de vous importuner avec mon message. Je me nomme Phillipe PARZY. La raison qui me pousse à vous contacter est la suivante : je voudrais passer par ce canal pour faire une ?uvre de charité. C'est une sorte de donation dont le montant s'élève à 600.000.00 ? (Six cent mille euros ) environs .Ma situation matrimoniale est telle que je n'ai ni femme ni enfants ou encore moins une famille qui pourrais bénéficier de cet héritage, et je souffre présentement d'un cancer en phase terminale, je suis donc condamné à une mort certaine, je voudrais de manière gracieuse et dans le souci d'aider les enfants démunis léguer le dit héritage pour réaliser cette ?uvre de charité. Je vous prie d'accorder une oreille très attentive à ma proposition car je compte sur votre bonne volonté et aussi au bon usage de ces fonds pour cette ?uvre humanitaire. Merci de bien vouloir me répondre fraternellement à mon adresse suivante : philippeparzy@outlook.fr

Lire
2017-10-20

GRAND REMERCIEMENT A MARABOUT ALOGNON Bonjour a tous Je suis Laurette Moulin, J'avais des problèmes de couple avec mon mari car je n'arrivais pas a faire d'enfants après 16 ans de vie commune avec mon homme et il m'a laissé et a demandé le divorce .Un soir sur le net j'ai vu les coordonnées de MARABOUT ALOGNON que je vais vous présenté par la suite qui m'a rapidement faire revenir mon homme et maintenant j'ai 2 merveilleuses filles et un garçon avec mon homme . Cet homme grâce auquel ma vie a repris son sens s'appelle Marabout alognon Médium. Voyant, Marabout sérieux, il vous aide à résoudre tous les problèmes auxquels vous ne trouvez pas de solution. Remarquable spécialiste du retour de l??être aimé, il vous fait revenir définitivement l??élu de votre c?ur Domaine de L'amour Sentimental : Le Retour Affectif - Le Retour D'Affection Amour Perdu , Récupérer son Ex - l???tre Aimé - l???me S?ur , Se faire Aimé d'une Personne , Attirer une Personne (Homme/Femme) par un Sortilège d'amour ou Sort , L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , ?loignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité.et des portefeuilles magiques; valise magique je vous laisse ses cordonnées adresse Email: maraboutalognon@gmail.com maraboutalognon@gmail.com NB:pour ceux qui ont déjà perdu l'espoir je promet qui a encore de vrai marabout alors contacter le et vous serez satisfaire...

Lire
2017-10-19

Bonjour ou bonsoir cela dépend de l??heure à laquelle vous me lisez, je me nomme Mireille BALLESTRAZZI d??obédience catholique née le 26 Octobre 1958 d'origine Française. Je vous contacte sur ce forum parce que je désire faire une chose très importante. Cela vous semblera un peu suspect parce que vous ne me connaissez pas et que je ne vous connais pas. Je souffre d'un cancer du cerveau qui est à une phase terminale, mon Docteur vient de m'informer que mes jours sont désormais comptés à cause de mon état de santé grabataire. Les analyses et scanners ont révélés une sorte de boule qui se trouve actuellement dans ma cage cérébrale. C??est un mal que je traine depuis plus de 4 ans. Je suis veuve et je n'ai pas eu d'enfant. Je prévois faire une donation de tous mes biens. J'ai vendu déjà tous ces biens ainsi la compagnie d'exportation de bois basée en Afrique précisément au Gabon que j??ai hérité de mon mari après son décès. Suite une longue réflexion j??ai donc décidé de mettre cet argent à la disposition des associations distinctes, des centres d'aides aux orphelins et des enfants de la rue. Je veux être utile à quelque chose avant de mourir. Que toute personne de bonne moralité et ayant la crainte de Dieu et désireuse de m??aider à réaliser ce projet me contacte à mon adresse mail. Je dispose actuellement sur un compte OFFSHORE une somme de 1.350.000,00 ? que je mettrai à la disposition de cette personne sans rien demandé en échange afin que cette dernière puisse réaliser le rêve de ma vie. Je souffre énormément et j'ai très peur, je n'arrive pas à dormir la nuit comme le jour puisque je ne veux pas mourir sans avoir aidé les enfants que j??ai tant voulu avoir dans ma vie. Veuillez bien vouloir me contacter directement dès que possible e à mon courrier électronique qui est ballestrazzi_mireille@yahoo.com puisque c'est ce courrier électronique que je consulte en général. Que la Paix et la miséricorde de Dieu soient avec vous. Aidez-moi et vous serez comblés Mme Mireille BALLESTRAZZI courrier électronique : ballestrazzi_mireille@yahoo.com

Lire
2017-10-17

Salut chers internautes, Je suis Kelly VERNA, étudiante en BTS Assistant Manager à Saint-Etienne. Cette année, je dois effectuer un stage à l'étranger. J'ai donc décidé de partir à Malte avec 3 amis de ma classe. Nous avions trouvé un logement sur un groupe Facebook : "Français à Malte". Nous avions alors posté une annonce décrivant notre besoin de logement pour 2 mois : du 07 Mai au 11 Juillet 2017. Suite à cette annonce, nous avons été contacté par une femme s''intitulant "Lynn Michelle Tungate". Elle nous a proposé un logement à Malte, incluant des photos et vidéos. Suite à plusieurs échanges, nous avons signé un contrat qui est bien évidemment faux, malheureusement je l'ai remarqué trop tard. Suivant la procédure décrit dans le contrat, nous avons effectué un premier virement de 1000? pour la caution, le 02 Mars 2017. Puis nous devions en suite régler le premier mois de la location ; 1000?. Un de mes 3 amis a effectué un virement de 250? le 28 Mars 2017. Mes deux autres amis et moi-même devions effectuer chacune un virement de ce même montant. Soit 4 x 250? = 1000?. Mais nous avons découvert avant qu'il ne soit trop tard, que, cette femme dénommée Lynn Michelle Tungate s'avère être une arnaque vivante. Nous avons découvert par le biais d'une amie de ma classe, à qui elle propose le même logement sous une adresse postale différente à chaque fois. ?videmment, elle change de compte Facebook pour ne pas se faire remarquer. Nous avons 2 RIB de comptes bancaires différents, le premier virement était sous le nom de "Abdulhayyu Hamisu Lawal" étant dans une banque "Deutsch Bank" à Mannheim, Allemagne. Le deuxième virement, fait par mon ami, était sous le nom de "Lynn Michelle Tungate" dans la banque "Santander Consumer Bank" à Mannheim également. Pour arrêter cette saigné nous avions donc contacté un officier de la police judiciaire qui nous a aidé à déposer une plainte au niveau de l??ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL spécialisée dans les dossiers de cybercriminalité et autorisée par le Décret n° 2009-1098 du 4 septembre 2009 portant publication de l??accord entre le Gouvernement de la République française et (OIPC-Interpol)qui nous a aidé à se faire rembourser. Nous ne sommes certainement pas ses premières victimes donc nous demandons à toute personne victime de contacter cette Organisation pour que justice soit faite. Email : oipc_i@yahoo.com / oipc-i@outlook.fr Merci pour votre lecture, Cordialement

Lire

OPINION