Presidence de l’AGEPI: Marco Ibrahim addresse une lettre de protestation à la HAC

Presidence de l’AGEPI: Marco Ibrahim addresse une lettre de protestation à la HAC

Conakry, le 18 septembre 2015

Objet : Protestation
A Madame la Présidente de la
Haute Autorité de la Communication
-Conakry – Madame la Présidente,
Dans la journée du jeudi 17 septembre 2015, mon concurrent à la présidence de l’AGEPI, Moussa Iboun Conté, s’est permis d’organiser de manière unilatérale une réunion dans les locaux de l’ENAM, Coléah, commune de Matam à Conakry, au cours de laquelle il s’est fait proclamer président d’un soi-disant bureau exécutif se réclamant de notre association. Ceci, non seulement sans mon aval mais aussi celui de la majorité des membres du bureau provisoire commis à cette tâche pour la circonstance.
Or, à ma souvenance, usant de votre sagesse pour trouver une solution idoine à cette crise vous avez plutôt suggéré aux deux camps protagonistes de s’entendre d’abord sur une liste électorale consensuelle avant de procéder à une élection. Malheureusement mon concurrent a estimé que votre approche n’était pas la bonne et a préféré faire autre chose qui voue aux gémonies tous les efforts que vous déployiez pour la bonne cause.
En apprenant donc cette imposture, je n’ai pas trouvé mieux que de me faire le devoir d’attirer votre haute attention sur le fait que la procédure usitée par Moussa Iboun Conté foule au pied les textes règlementaires de l’AGEPI et enlaidie affreusement la nouvelle image de marque de notre association imprimée par les nouveaux statuts adoptés en Assemblée Générale le samedi 29 août 2015 dans la salle de conférences de la HAC, qui est le lieu traditionnel de tenue des congrès électifs de l’AGEPI.
Permettez-moi, Madame la Présidente, de souligner que mon concurrent, Moussa Iboun Conté, s’est fait proclamer président, à l’issue d’un vote « à main levée » face à un candidat qui n’était que son directeur de campagne, en l’occurrence un certain Gaston Morel Junior, lors du congrès organisé à la HAC le vendredi 7 août 2015 sous l’égide du Comité de veille mandaté pour élire le bureau sur la base du consensus entériné par les deux candidats au poste de Président, et dont vous avez pris la décision salutaire de suspendre afin que soient refondés de nouveaux statuts devant permettre aux membres de l’AGEPI de tourner définitivement la page de la crise de leadership qui la mine depuis la démission de notre confrère Hassane Kaba.
Par ailleurs, comme le stipule les statuts de l’AGEPI, si congrès devrait avoir lieu, il devait être convoqué par le Secrétaire général ou le Trésorier, en cas de vacance du poste de président. Or, ce n’était pas le cas.
Cette manière de procéder ne favorise point le rassemblement des éditeurs autour de l’essentiel afin de parvenir à un dénouement heureux de la crise et par ricochet de fonder les bases d’une franche collaboration entre membres de l’AGEPI. Elle démontre on ne peut mieux la détermination de mon concurrent à s’éterniser, douze ans après, à la tête d’un organe de l’AGEPI, et certainement à continuer à tourner en bourrique les autres membres de l’association, comme si celle-ci était subitement devenue une structure vouée à un homme providentiel et à ses acolytes.
C’est pour toutes ces raisons que je sollicite humblement qu’il vous plaise, Madame la Présidente, de prendre acte de ma protestation contre ce déshonneur fait à l’AGEPI par mon concurrent, Moussa Iboun Conté, et vous prie de croire en l’expression de ma très haute considération.
Marco Ibrahima Sory Bah
Administrateur Général,
Directeur des Publications

0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2018-01-18

Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d'échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l??Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade d??enquêtes sur les fraudes aux technologies de l??information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une vaste campagne d??arrestation des escrocs est initiée par les services compétents au début de cette nouvelle année afin que les victimes soient remboursées. Alors nous exhortons toutes les victimes de différentes sortes d??arnaque qui ont des preuves probantes à nous contacter pour déposer plainte. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d??une arnaque. ADRESSE MAIL : oclcticbefti@cyberservices.com

Lire
2018-01-18

Bonjour ou bonsoir cela dépend de l??heure à laquelle vous me lisez, je me nomme Mireille BALLESTRAZZI d??obédience catholique née le 26 Octobre 1958 d'origine Française. Je vous contacte sur ce forum parce que je désire faire une chose très importante. Cela vous semblera un peu suspect parce que vous ne me connaissez pas et que je ne vous connais pas. Je souffre d'un cancer du cerveau qui est à une phase terminale, mon Docteur vient de m'informer que mes jours sont désormais comptés à cause de mon état de santé grabataire. Les analyses et scanners ont révélés une sorte de boule qui se trouve actuellement dans ma cage cérébrale. C??est un mal que je traine depuis plus de 4 ans. Je suis veuve et je n'ai pas eu d'enfant. Je prévois faire une donation de tous mes biens. J'ai vendu déjà tous ces biens ainsi la compagnie d'exportation de bois basée en Afrique précisément au Gabon que j??ai hérité de mon mari après son décès. Suite une longue réflexion j??ai donc décidé de mettre cet argent à la disposition des associations distinctes, des centres d'aides aux orphelins et des enfants de la rue. Je veux être utile à quelque chose avant de mourir. Que toute personne de bonne moralité et ayant la crainte de Dieu et désireuse de m??aider à réaliser ce projet me contacte à mon adresse mail. Je dispose actuellement sur un compte OFFSHORE une somme de 1.350.000,00 ? que je mettrai à la disposition de cette personne sans rien demandé en échange afin que cette dernière puisse réaliser le rêve de ma vie. Je souffre énormément et j'ai très peur, je n'arrive pas à dormir la nuit comme le jour puisque je ne veux pas mourir sans avoir aidé les enfants que j??ai tant voulu avoir dans ma vie. Veuillez bien vouloir me contacter directement dès que possible e à mon courrier électronique qui est ballestrazzi_mireille@yahoo.com puisque c'est ce courrier électronique que je consulte en général. Que la Paix et la miséricorde de Dieu soient avec vous. Aidez-moi et vous serez comblés Mme Mireille BALLESTRAZZI courrier électronique : ballestrazzi_mireille@yahoo.com

Lire
2018-01-18

Chers victimes de différentes sortes d??arnaque, La lutte contre la cybercriminalité constitue un enjeu juridique et économique considérable pour la République Française. Le développement des nouvelles technologies et la révolution numérique n??ont fait qu??accentuer ce risque auquel les paisibles citoyens sont désormais confrontés. Le montant des préjudices causés par ces différentes sortes d??arnaque a explosé ces dernières années et proviennent de l??Afrique en général. Nous avons constaté que les potentielles victimes de cette délinquance sont pour la plus part les internautes et les entreprises. Dès lors, une seule politique globale de cyber sécurité permettrait de sensibiliser les victimes au phénomène de cybercriminalité et d??y apporter une réponse non seulement technique mais également juridique. La Direction Centrale de la Police Judiciaires (DCPJ) dispose désormais de la Brigade Centrale de Répression de la cybercriminalité Informatique (BCRCI) pour les enquêtes à caractère national ou international. Pour être plus efficace une base a été installé en Afrique pour accélérer les enquêtes et dénicher les nids de ces hors la loi et leur appliqué la dernière rigueur de la loi afin les victimes soient remboursées. La (BCRCI) invite toutes les victimes détenant des preuves à venir porter plainte afin que justice soit rendue Adresse mail : bcrci@email.com / bcrci@francemel.fr / bcrci@hotmail.com

Lire
2018-01-17

AVIS TRES IMPORTANT AUX PERSONNES VICTIMES D??ARNAQUE SUR INTERNET Vu les nombreuses plaintes sur les forums et témoignages des victimes d'arnaques, nous constatons que ces derniers temps, il y a des victimes tous les jours et nous sommes sûr que d??autres se font avoir et ne disent rien par honte. Il faut absolument que toutes les victimes d??arnaques sur internet portent plainte. En ligne, cela ne prend que 5 minutes et la confirmation de la police Interpol n??est pas compliquée.IL FAUT LE FAIRE? E-mail : servicepolice_interpol@hotmail.com Bien sûre nous seront à l??écoute pour des solutions adéquates. Bon courage.

Lire

OPINION