Sidya Touré chez Alpha Condé: «Notre vœu est que la Guinée connaisse un peu plus de stabilité »

Sidya Touré chez Alpha Condé: «Notre vœu est que la Guinée connaisse un peu plus de stabilité »

Le Président de la République, le Pr Alpha Condé, a reçu en audience ce lundi 17 août 2015 au Palais Sékhoutouréya, M. Sidya Touré, leader de l’Union des Forces Républicaines (UFR).

Les échanges entre le chef de l’Etat et le Président de l’UFR ont porténotamment sur les questions liées au dialogue politique en cours, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le fichier électoral.

A sa sortie de l’audience, le leader de l’Union des Forces Républicaines a déclaré : « Nous avons souhaité dans le cadre du dialogue qui est en cours, échanger avec le chef de l’Etat sur les questions concernant ce dialogue là, notamment les trois questions qui opposaient la mouvance à l’opposition. Après la visite de M. Ibn Chambaz qui est en cours d’ailleurs et celle de M. le ministre Sokona de l’OIF, il y avait encore certains points de discussions qu’on souhaitait éclaircir avec le Président de la République. Ce ne sont pas ces points de détail qui représentent en réalité un problème aujourd’hui. Quel que soit celui qui viendra comme chef de l’Etat à ces élections du 11 octobre, notre souhait à tous, notre vœu est que la Guinée connaisse un peu plus de stabilité et que s’établisse un consensus national qui permette de relancer le pays pour le profit de tous nos compatriotes. Donc, on peut s’accrocher à des points, à des élections qui peuvent être discutées et qui aboutiront à des résultats peut-être certes, mais qui resteront des résultats contestés. Si nous n’arriverons pas à cela, je pense que nous tous, nous aurons failli à notre devoir. L’objectif était que sur ces 3 points, nous puisions avancer. Je pense que la mouvance a fini par rallier la dernière proposition que nous avons faite sur les 128 Communes. C’était un point. Vous savez que nous avons exigé la recomposition des Communes dans les 332 circonscriptions, 38 Communes urbaines et 334 Communes rurales. Dans la mesure où nous n’avions pas d’accord par rapport à la proposition de la mouvance qui parlait de 28 Délégations spéciales, il a fallu trouver un moyen terme. Ce moyen terme est que les 38 Communes urbaines telles que proposées par l’opposition et les 90 Communes rurales, peuvent être recomposées. Il reste maintenant les modalités pratiques de nomination des maires que nous définirons. Ensuite nous avons parlé de la CENI, des propositions ont été faites à ce niveau aussi et des problèmes de fichier électoral qui est un problème nodal et il y a des nouvelles propositions. Je vais retourner rencontrer l’opposition pour l’expliquer les avancées que nous avons notamment sur les Communes et que les possibilités sont ouvertes sur les fichiers. J’espère que s’il y a un consensus ou s’il n’ya pas, le ministre d’Etat est là et nous aurons l’occasion de continuer à avancer. Mais c’est déjà un point en avant que nous avons obtenu et j’estime que ça valait la peine que je sois là ».

De son côté, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, a rappelé qu’une telle rencontre répond au souci du chef de l’Etat d’organiser des électionstransparente et crédible : « Je voudrais, au nom du Président de la République, féliciter et remercier M. le Premier ministre Sydia Touré, Président de l’UFR qui est un homme clé, fondamental de notre vie politique depuis une quinzaine d’années et qui a bien voulu répondre à l’invitation de son frère, M. le Président de la République pour ensemble évoquer les points qui restent en suspens dans le cadre du dialogue politique préparatoire de l’élection présidentielle du 11 octobre 2015 dans notre pays. Comme, il l’a si bien dit, il y a trois points qui restaient. Je crois que et l’UFR et les autres partis de l’opposition ont fait preuve de capacité de propositions. La majorité aussi a examiné ces propositions. L’équipe gouvernementale que nous sommes, sur proposition de M. le Président de la République, a veillé à ce que les points de vue de plus en plus, se rapprochent. Nous ne sommes pas loin d’un accord global et définitif. Et M. le Premier ministre a parfaitement raison. Ce qui est bon dans une élection, ce n’est pas tant que ça les résultats que les uns et les autres obtiennent, c’est l’accord que nous avons sur le principe démocratique, sur la transparence et l’équité entre les acteurs politiques. Je voudrais aussi rappeler que cette initiative du Président de la République s’inscrit dans son souci de maintenir le contact avec la classe politique et de veiller à ce que toutes les propositions tendant à favoriser l’organisation d’élections transparentes et équitables soient pris en compte et pour lui et par l’ensemble des acteurs »


Bureau de Presse de la Présidence

0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2018-04-24

Les infractions et crimes commis via Internet sont légion. Pour juguler cette cybercriminalité, une coopération internationale et la mobilisation de tous les acteurs sont requises. Les technologies de l'information et de la communication sont les moyens par lesquels les individus mal intentionnés utilisent pour arnaquer les citoyens. Dans le but de lutter activement contre la cybercriminalité, un Centre Européen de Lutte Contre la Cybercriminalité est mis en place par l??Union Européenne. La création de ce centre fait partie des mesures mises en place pour protéger les citoyens contre la criminalité à travers le réseau internet. Ses missions portent notamment sur les différents types de cybercriminalité à savoir escroqueries, fraudes, extorsions, abus, espionnages, arnaques aux sentiments, conflits et harcèlements. Ce centre inauguré depuis le 11 janvier 2013, situé dans les locaux d'Europol (office européen de police), à La Haye aux Pays-Bas a fait des prouesses considérables. En Décembre 2017 plus de 4 millions de personnes parmi ceux qui ont portées plaintes avec des preuves probantes et qui ont collaborées avec les éléments des brigades à l??arrestation des auteurs de ces crimes ont été remboursées et dédommagées, alors nous exhortons tous ceux qui se sont faits arnaqués via internet et qui détiennent des preuves à bien vouloir porter plainte aux adresses suivantes pour l??éradication de ce fléau. Adresses mails : brigade_signal_arnaque@outlook.fr / brigade_signal_arnaque@europamel.net

Lire
2018-04-23

Les infractions et crimes commis via Internet sont légion. Pour juguler cette cybercriminalité, une coopération internationale et la mobilisation de tous les acteurs sont requises. Les technologies de l'information et de la communication sont les moyens par lesquels les individus mal intentionnés utilisent pour arnaquer les citoyens. Dans le but de lutter activement contre la cybercriminalité, un Centre Européen de Lutte Contre la Cybercriminalité est mis en place par l??Union Européenne. La création de ce centre fait partie des mesures mises en place pour protéger les citoyens contre la criminalité à travers le réseau internet. Ses missions portent notamment sur les différents types de cybercriminalité à savoir escroqueries, fraudes, extorsions, abus, espionnages, arnaques aux sentiments, conflits et harcèlements. Ce centre inauguré depuis le 11 janvier 2013, situé dans les locaux d'Europol (office européen de police), à La Haye aux Pays-Bas a fait des prouesses considérables. En Décembre 2017 plus de 4 millions de personnes parmi ceux qui ont portées plaintes avec des preuves probantes et qui ont collaborées avec les éléments des brigades à l??arrestation des auteurs de ces crimes ont été remboursées et dédommagées, alors nous exhortons tous ceux qui se sont faits arnaqués via internet et qui détiennent des preuves à bien vouloir porter plainte aux adresses suivantes pour l??éradication de ce fléau. Adresses mails : brigade_signal_arnaque@outlook.fr / brigade_signal_arnaque@europamel.net

Lire
2018-04-02

A votre attention aide aux personnes victimes d'arnaques sur internet Je m'appelle Corinne Lézard j'ai été victime d'une grosse fraude financière par l'intermédiaire de Western union Money gram par un Africain me soit disant français. Les sommes d'argent ont été versées à Zoumanou François , par l'intermédiaire d'une personne rencontrée sur Meetic , sous le nom de Hervé Leclerc. J'ai appelé le service de fraude de Western Union , Money gram, et voici les numéro de dossier de fraude 15979678 et 15979750.De même, un certain M. Charles pétrolier avec le numéro de compte suivant: FR76 1055 6185 6500 0632 1750 327. Mais ce virement à été interdit à l'entrée.Cependant,je suis allé à la gendarmerie de ma ville a cannes , qui m'a donné un Rendez vous pour dans 15 jours et qui veut saisir mon tél portable et ma tablette pour 2 à 3 mois. Ils n'ont pas voulu enregistrer ma plainte Alors j??ai porté plainte auprès de OIPCS qui est un lieutenant de la Police au nom de BRETON Richard qui es chargé des enquêtes en droit privé et il m??a aidé à me faire rembourser avec un indemnité de mon dédommagement,contacter les en cas besoin d'aide quel que soit l??arnaque dont vous êtes victimes , vous pouvez prendre contacte avec le LIEUTENANT BRETON Richard contact sur ce lien : https://scoci4.wordpress.com , TEl : +33644698567 Contact : oipcs.office@gmail.com / signal.oipcs@netc.fr Merci par avance pour votre aide.

Lire
2018-03-29

Désormais, la communauté européenne propose aux personnes "victime d'arnaque sur Internet " un point de contact central : le SCOCI - Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet. Créé sur l'initiative du Département fédéral de justice et police (DFJP) et de la Conférence des chefs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le SCOCI fait partie de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch). N??ayez aucune honte ! Le piège qui s??est refermé sur vous était inévitable certainement à cause de vos failles. Il n??y a pas de honte à en avoir. Avec notre service, travaillez cela, travaillez la confiance et l??estime de vous-même et revivez car avec votre collaboration et notre expertise le service transmettra les dossiers 'cybercrime' aux autorités "de poursuite pénale" compétentes en Suisse, France et à l'étranger afin que ces escrocs puissent être mis aux arrêts et répondre de leur forfait devant les juridictions compétentes. E-mails: contact.scoci@europamel.net / contact.scoci@gmail.com Signalez à SCOCI si vous avez déjà été victime d'une arnaque ou d'un abus sur internet et perdu de grosse somme d??argent. Des spécialistes se chargeront de vérifier vos informations et prendront ?? le cas échéant ?? les mesures nécessaires. Suivant le cas, ils vous redirigeront vers les autorités compétentes. Attention: Veuillez laisser votre adresse e-mail personnelle dans le cas ou vous nous contacter par messagerie, SCOCI vous enverra un accusé de réception par courriel. Vous pourrez alors, en réDésormais, la communauté européenne propose aux personnes "victime d'arnaque sur Internet " un point de contact central : le SCOCI - Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet. Créé sur l'initiative du Département fédéral de justice et police (DFJP) et de la Conférence des chefs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le SCOCI fait partie de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch). N??ayez aucune honte ! Le piège qui s??est refermé sur vous était inévitable certainement à cause de vos failles. Il n??y a pas de honte à en avoir. Avec notre service, travaillez cela, travaillez la confiance et l??estime de vous-même et revivez car avec votre collaboration et notre expertise le service transmettra les dossiers 'cybercrime' aux autorités "de poursuite pénale" compétentes en Suisse, France et à l'étranger afin que ces escrocs puissent être mis aux arrêts et répondre de leur forfait devant les juridictions compétentes. E-mails: contact.scoci@europamel.net / contact.scoci@gmail.com Signalez à SCOCI si vous avez déjà été victime d'une arnaque ou d'un abus sur internet et perdu de grosse somme d??argent. Des spécialistes se chargeront de vérifier vos informations et prendront ?? le cas échéant ?? les mesures nécessaires. Suivant le cas, ils vous redirigeront vers les autorités compétentes. Attention: Veuillez laisser votre adresse e-mail personnelle dans le cas ou vous nous contacter par messagerie, SCOCI vous enverra un accusé de réception par courriel. Vous pourrez alors, en répondant à ce courriel, faire parvenir à SCOCI d'éventuels documents (PDF, Word, etc.) présentant le contenu de votre arnaque. pondant à ce courriel, faire parvenir à SCOCI d'éventuels documents (PDF, Word, etc.) présentant le contenu de votre arnaque.

Lire

OPINION