Maison de la presse: La HAC s’ouvre aux Associations de presse

Maison de la presse: La HAC s’ouvre aux Associations de presse

Peu avant le départ des Commissaires pour l’intérieur du pays où ils doivent procéder à l’identification des médias, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a tenu à présenter son plan quinquennal aux représentants des Associations de presse, à travers une réunion d’information qui a eu lieu dans l’après-midi du mardi, 30 juin à la maison de la presse.

D’entrée, la présidente de la HAC, Mme Martine Condé a expliqué avec forces détails, le sens profond donné à la rencontre qui selon elle, vise à ouvrir l’Institution de régulation aux Associations de presse en leur présentant les activités qu’elle compte surtout mener à court , moyen et long termes. Un début de collaboration que la présidente de l’autorité de régulation salue, encourage et promet de renforcer.

Dans la phase des présentations, il est d’abord revenu au Commissaire Joachim Baba Millimouno de décliner la HAC dans ses missions, attributions et dans son fonctionnement. L’assistance retient de l’orateur que la HAC est un organisme de régulation, jouissant de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Pour la transparence et le pluralisme de la presse poursuit commissaire Joachim Millimouno, la HAC veille au respect de la pluralité des courants de pensée et d’opinion dans les services publics de communication (art.1 de la loi L03) ; elle assure la liberté et la protection de la presse ; propose les conditions d’élaboration, d’édition, de production, de programmation et publier des écrits et de diffuser des émissions relatives aux campagnes électorales etc. (art. 2, 3,4, 5 et 42 de la loi L03).

Suivra ensuite l’exposé du Commissaire Ousmane Camara sur les axes prioritaires du plan quinquennal. Dans un survol, le Commissaire Camara a mis en relief des axes tels que : le renforcement de l’image et de l’autonomie de l’Institution ; le renforcement des capacités des commissaires ; assainissement et renforcement du personnel d’appui ; la conception d’une stratégie de régulation des médias publics et privés en période électorale etc. Une présentation renchérie par commissaire Alpha Kabinet Kéita dans son volet « conception d’une stratégie de régulation en période électorale ». De manière plus détaillée, commissaire Keita a souligné l’intérêt des voyages d’études effectués par certains membres de la HAC dans le domaine de l’acquisition d’expériences, la conception d’un plan de travail pour la régulation électorale, la réunion d’information déjà tenue avec la CENI, sans omettre les activités à mener telles que : les visites de terrain dans les quartiers généraux des partis politiques pour une campagne de sensibilisation des leaders, réunion de travail avec les départements ministériels partenaires, les rencontres périodiques d’échanges et d’information avec les médias pour la vulgarisation des formats retenus et des temps d’antenne pour la couverture des élections, édition d’un guide de régulation en période électorale et sa diffusion à grande échelle etc.

S’agissant de l’article 2 de la décision N°8 de la HAC qui a suscité tant de débats ces derniers temps, la Commissaire Mme Barry Hawa Camille Camara, d’indiquer que loin de l’idée de museler la presse, l’autorité de régulation a juste voulu apporter une réponse par rapport aux dérives devenues monnaie courante dans les médias. Des mesures conservatoires qui n’avaient pour but que de tempérer les journalistes dans les débats politiques. Sinon insiste-t-elle, « notre devoir c’est de vous protéger et nous feront tout pour protéger la profession ».

A la question de Mme Oumoul Khairy Cherif de l’APAC de savoir quelle est la place de la loi portant l’accès à l’information au niveau de la HAC, la présidente de l’institution, Mme Martine Condé n’est pas passée par quatre chemins : « nous n’avons ni cette loi encore moins une information sur elle ». Avant d’inviter tout le monde à localiser ladite loi.

L’occasion pour le président de l’AGUIPEL, M. Tham Camara de saluer l’esprit de la rencontre, pendant que M. Fodé Bouya Fofana de l’AJG, lui, insistait sur la nécessité d’organiser des programmes de formation en collaboration bien sûr avec les Associations de presse, avant d’inviter à plus de rigueur vis-à-vis de la presse en ligne qui, soutient-il, échappe à l’heure où nous sommes à tout contrôle.

Mme Martine Condé, au nom de son institution s’est montrée ouverte à toute proposition visant à réguler les sites d’informations.

A noter que toutes les associations de presse avaient répondu à l’invitation, à l’exception de l’URTELGUI qui a brillé par son absence. Une absence vivement déplorée par les Commissaires de l’autorité de régulation des médias en République de Guinée.

YAMOUSSA TOURE

BUREAU DE PRESSE


0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2017-08-20

Bonjour mon papa,mon père spirituel,vraiment au début je n'avais pas cru a vous a cause de charlatan de votre pays qui m'ont déjà arnaquer mais vous vous m'avez promis de me faire revenir mon homme et vous avez tenir votre promesse seulement en une semaine franchement je n'arrive surtout pas à savoir comment vous vous faites. C'est grâce a vous que mon mari est encore avec moi aujourd'hui et je vous jure que je vous en serez reconnaissante toute le reste de ma vie. Alors tout ce que je souhaite maintenant est vous continuer le reste des rituels afin qu'il ne me laisse plus a jamais et que nous nous séparerons après que la mort ne soit au rendez-vous. Pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,retour rapide de l'etre aimé, retour d'affection, maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants,portefeuille magique, gagner un procès problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres). Ce marabout est très fort avec lui mon mari est revenu et j'ai eu la satisfaction en 7 jours il est très fort surtout les problème de retour affectif. CONTACTS MAITRE MARABOUT GBEDOLO Email : maraboutgbedolo@gmail.com TELEPHONE/WHATSAPP : 0022 961 418 495 http://www.mediumvoyantgbedolo.com

Lire
2017-08-17

bonjour je me prénomme leyla j'habite en France précisément à Toulouse. je suis marié avec David en 2005 on na eu 2 enfants ensemble on étais très heureux , a cause de sa collègue de travail il s'est séparé de moi depuis le 06 février 2017 .Il ne viens plus a la maison, J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas !les faux marabout on pris tous mon argent.Mais DIEU m'as pas oublié , l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction, grâce a l'aide d'un puissant pratiquant de la margis nommé maitre lawami, elle m'a donné le numéros du maitre lawami suivi de son mail et m'a dit de lui contacter pour lui expliquer mon cas. je me suis dit que c'est encore du gaspillages mais j'ai pas le choix car je suis folle amoureuse de mon mari. Quand j'ai contacté le puissant pratiquant je lui ai expliqué tout la situation de mon mari et moi. Vous savez quoi? Le maitre lawami m'a dit qu'il va me faire 3 rituels pour que mon mari revienne. Et bizarrement dans 7 jours à suivre mon mari est revenu en me suppliant , c'est un miracle pour moi je suis en paix dans mon foyer.C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie. (pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres). Ce pratiquant de la margis est très fort son émail: maitrelawami@hotmail.com , envoyer lui un message ou l'appelé directement sur whatsApp numéro téléphone tel: +229 68 43 76 16 son site internet: www.grandmaitrelawami-21.webself.net

Lire
2017-08-14

Il nous a Ă©tĂ© donnĂ© de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent Ă  obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant prĂ©judices aux internautes. Internet est un espace de libertĂ© oĂą chacun peut communiquer et s'Ă©panouir. Les droits de tous doivent y ĂŞtre respectĂ©s, pour que la « toile » reste un espace d'Ă©changes et de respect. Pour remĂ©dier Ă  ces pratiques malsaines, lâ??Office central de lutte contre la criminalitĂ© liĂ©e aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade dâ??enquĂŞtes sur les fraudes aux technologies de lâ??information (BEFTI) crĂ©Ă©s par les pouvoirs publics sont Ă  la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalitĂ© sur internet. Une seule adresse pour signaler que vous ĂŞtes victimes dâ??une arnaque. ADRESSE MAIL : internet_signalement_gouv_france@outlook.fr / internet_signalement_gouv_fr@europe.com

Lire
2017-08-14

Chers internautes, Après la 9eme Ă©dition du FIC (Forum International sur la CybercriminalitĂ©) qui sâ??est tenu les 24 et 25 janvier 2017 Ă  Lille, plusieurs rĂ©solutions ont Ă©tĂ© prises. En effet lâ??internet est devenu un vecteur de communication dâ??une puissance jamais atteinte. Ces aspects positifs ont cependant un revers. La facilitation dans un total anonymat, de nombreuses formes de dĂ©linquance telles que : lâ??escroquerie, lâ??usurpation dâ??identitĂ©, vols de numĂ©ros de cartes bancaires, piratage ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©. Il existe en France comme dans les autres pays de nombreuses victimes. Face Ă  cette menace, il a Ă©tĂ© donc dĂ©cidĂ© dâ??accroĂ®tre la coopĂ©ration entre toute victime ayant portĂ© plainte et les acteurs de lutte contre la cybercriminalitĂ© (ORRCC) Organisation RĂ©gionale de RĂ©pression Contre la CybercriminalitĂ© dans lâ??anonymat total afin que ces rĂ©seaux soient dĂ©mantelĂ©s. Toute victime ayant portĂ© plainte avec preuve Ă  lâ??appui et qui a collaborĂ© avec les agents assermentĂ©s de lâ??ORRCC afin que ses escrocs soient arrĂŞtĂ©s sera remboursĂ©e et dĂ©dommagĂ©e, alors nous demandons Ă  toute personne ayant Ă©tĂ© victime de quelque nature dâ??avoir le courage de porter plainte car il est encore possible pour eux de rĂ©cupĂ©rer ce qui leur a Ă©tĂ© frauduleusement soutirĂ© Adresses mails : orrcc@mail.com / orrcccontact@yahoo.com Faites-nous confiance et nous allons vous redonner vie !!!

Lire

OPINION