Plaidoyer de New York : Déclaration des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du fleuve Mano

Plaidoyer de New York : Déclaration des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du fleuve Mano

Les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du Fleuve Mano, S. E. Pr Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union du Fleuve Mano et hôte du Sommet ; S.E. Ellen Johnson SIRLEAF, Présidente de la République du Liberia ; S.E. Dr Ernest Bai KOROMA, Président de la République de Sierra Leone et Monsieur Charles Koffi DIDY, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et leurs partenaires au développement se sont réunis le 28 juin 2015, à Conakry, République de Guinée, pour la tenue d’un Sommet Extraordinaire sur le Programme de relance socio-économique post-Ebola.


Les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union ont passé en revue les conclusions du Conseil des Ministres de l’Union tenu le 20 juin 2015, à Conakry et adopté les priorités et coûts du programme régional ainsi que les mécanismes institutionnels et financiers permettant d’assurer une mise en œuvre effective et efficace des programmes pour le retour des Etats membres affectés à la normalité et à la résilience.


Notent avec satisfaction, le progrès remarquable, non seulement, dans la réduction drastique des infections, mais aussi, la fin d’Ebola au Libéria. Ils s’engagent à réaliser et à maintenir zéro infection en Guinée et en Sierra Leone.


Réitèrent leur profonde gratitude à la Communauté Internationale pour son soutien indéfectible aux Etats membres touchés, dans la lutte contre la maladie à virus Ebola et leur demandent de rester engagés.


Reconnaissent les efforts déployés par les membres de l’UFM et de la Communauté internationale pour mettre un terme à l’épidémie à virus Ebola.


Lancent un appel pressant aux partenaires d’honorer les engagements pris à Bruxelles et à Washington pour appuyer les trois pays les plus affectés dans le cadre de la relance post-Ebola, et lancent un appel aux partenaires clés, notamment, la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International, la Banque Africaine de Développement et l’Union Européenne de se retrouver avec la Secrétaire Générale, au plus haut niveau, durant la prochaine Conférence de Plaidoyer, prévue le 10 juillet à New York.


Compte tenu de l’urgente nécessité de poursuivre la relance économique post-Ebola des pays affectés de l’Union, le Chefs d’Etats et de Gouvernement adoptent ce qui suit :



  1. Le programme sous-régional et les programmes nationaux auront une durée de deux ans pour faciliter leur mise en œuvre. Le programme régional est divisé en deux niveaux : le premier niveau, évalué à $ 1.76 milliard US, porte sur (I) la santé, l’eau, l’assainissement et l’hygiène ; (II) la gouvernance, la paix et sécurité ; (III) l’agriculture, la paix et la sécurité alimentaire ; (IV) le genre, les jeunes et la protection sociale ; (V) la gestion et le suivi du programme et (VI) le programme d’appui au secteur privé.

  2. Le deuxième niveau évalué à $ 2.24 milliards US porte sur (I) le programme routier ; (II) le programme d’accès à l’énergie et (III) le programme des technologies de l’information et de la communication.

  3. Réaffirment leur appel pour la mise en place d’un Fonds/Fonds fudiciaire spécial consolidé pour le programme de relance post-Ebola de l’Union du Fleuve Mano, avec des modalités d’allocations et de décaissements devant être déterminés par l’UFM, en concertation avec les partenaires.

  4. Demandent aux partenaires au développement d’adhérer aux principes de New Deal et au cadre de responsabilité mutuelle, et lancent un appel à la Communauté Internationale de procéder à l’allègement de la dette et d’apporter de l’appui budgétaire direct aux pays touchés.

  5. Renouvellent leur appel à la Banque Mondiale, à la Banque Africaine au Développement et au système des Nations Unies, afin qu’ils apportent leur appui à la mise en place d’une Unité Spéciale d’Exécution au sein du Secrétariat de l’UFM, soutenu par un organe de préparation des projets bancables pour la mise en œuvre effective du programme.

  6. Saluent l’initiative du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et toutes les autres initiatives en cours relatives à la mobilisation de ressources pour le financement des programmes de relance économique de l’Union. A cet égard, ils ont appelé à la solidarité et à la mobilisation de la Communauté Internationale de faire de la Conférence de plaidoyer, prévu les 9 et 10 juillet 2015, à New York, Etats Unis d’Amérique, un succès.

  7. Félicitent les Ministres, le Secrétariat de l’UFM et les Experts des Etats membres pour le travail ardu entrepris dans la formulation des documents, et ont remercié le système des Nations Unies, la Banque Mondiale/FMI et la Banque Africaine de Développement et l’Union Africaine pour tout le soutien apporté au cours du processus de préparation de programme.

  8. Expriment leur profonde gratitude à leurs citoyens pour leur compréhension et leur adhésion aux mesures d’urgences édictées, malgré les conditions difficiles et éprouvantes. Cette compréhension dont ils ont fait preuve a, significativement, participé de l’atteinte des résultats obtenus.

  9. Expriment leurs condoléances aux familles qui ont perdu des proches du fait du virus Ebola et ont rendu un hommage particulier au personnel de santé qui ont perdu leurs vies au service de leurs compatriotes.

  10. Encouragent tout le personnel de santé et toutes les structures impliquées dans la lutte contre le virus, en vue de mettre un terme à l’épidémie, dans les meilleurs délais.

  11. Ont lancé un appel pressant à tous les pays pour relever les restrictions contre la République du Libéria qui est maintenant libre du Virus Ebola




12. Lancent un appel à toutes les compagnies aériennes pour la reprise immédiate de leurs vols vers la sous-région de l’UFM.


13. Expriment leur satisfaction et leur appréciation pour la convergence des points de vue sur les questions et préoccupations qui leur ont été soumises par les Ministres et l’esprit de compréhension mutuelle et de cordialité qui ont prévalu tout le long des délibérations.


14. Réitèrent leur ferme volonté à poursuivre la prise des mesures appropriées en vue d’éradiquer l’épidémie Ebola et restaurer, à court terme, la paix, la stabilité et le développement socio-économique dans la sous-région.


Aux termes de leurs délibérations, S.E. Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Liberia; S.E. Dr Ernest Bai Koroma, Président de la République de Sierra Leone et Monsieur Charles Koffi Diby, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire ont exprimé leurs sincères remerciements et appréciations à son Excellence, Professeur Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, au Gouvernement et au peuple de Guinée, pour avoir abrité le Sommet, ainsi que l’accueil chaleureux, l’hospitalité fraternelle africaine et les excellentes facilités à eux offerts, lors de la tenue de ce Sommet.


Fait à Conakry, le 28 juin 2015.


Son Excellence Pr Alpha Condé, Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union du Fleuve Mano


Son Excellence Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Liberia


Son Excellence Dr Ernest Bai Koroma, Président de la République de Sierra Leone


Monsieur Charles Koffi Diby, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E.M. Alassane OUATTARA


Président de la République de Côte d’Ivoire


Transmis par e Bureau de Presse de la Présidence

0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2018-01-18

Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d'échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l??Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade d??enquêtes sur les fraudes aux technologies de l??information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une vaste campagne d??arrestation des escrocs est initiée par les services compétents au début de cette nouvelle année afin que les victimes soient remboursées. Alors nous exhortons toutes les victimes de différentes sortes d??arnaque qui ont des preuves probantes à nous contacter pour déposer plainte. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d??une arnaque. ADRESSE MAIL : oclcticbefti@cyberservices.com

Lire
2018-01-18

Bonjour ou bonsoir cela dépend de l??heure à laquelle vous me lisez, je me nomme Mireille BALLESTRAZZI d??obédience catholique née le 26 Octobre 1958 d'origine Française. Je vous contacte sur ce forum parce que je désire faire une chose très importante. Cela vous semblera un peu suspect parce que vous ne me connaissez pas et que je ne vous connais pas. Je souffre d'un cancer du cerveau qui est à une phase terminale, mon Docteur vient de m'informer que mes jours sont désormais comptés à cause de mon état de santé grabataire. Les analyses et scanners ont révélés une sorte de boule qui se trouve actuellement dans ma cage cérébrale. C??est un mal que je traine depuis plus de 4 ans. Je suis veuve et je n'ai pas eu d'enfant. Je prévois faire une donation de tous mes biens. J'ai vendu déjà tous ces biens ainsi la compagnie d'exportation de bois basée en Afrique précisément au Gabon que j??ai hérité de mon mari après son décès. Suite une longue réflexion j??ai donc décidé de mettre cet argent à la disposition des associations distinctes, des centres d'aides aux orphelins et des enfants de la rue. Je veux être utile à quelque chose avant de mourir. Que toute personne de bonne moralité et ayant la crainte de Dieu et désireuse de m??aider à réaliser ce projet me contacte à mon adresse mail. Je dispose actuellement sur un compte OFFSHORE une somme de 1.350.000,00 ? que je mettrai à la disposition de cette personne sans rien demandé en échange afin que cette dernière puisse réaliser le rêve de ma vie. Je souffre énormément et j'ai très peur, je n'arrive pas à dormir la nuit comme le jour puisque je ne veux pas mourir sans avoir aidé les enfants que j??ai tant voulu avoir dans ma vie. Veuillez bien vouloir me contacter directement dès que possible e à mon courrier électronique qui est ballestrazzi_mireille@yahoo.com puisque c'est ce courrier électronique que je consulte en général. Que la Paix et la miséricorde de Dieu soient avec vous. Aidez-moi et vous serez comblés Mme Mireille BALLESTRAZZI courrier électronique : ballestrazzi_mireille@yahoo.com

Lire
2018-01-18

Chers victimes de différentes sortes d??arnaque, La lutte contre la cybercriminalité constitue un enjeu juridique et économique considérable pour la République Française. Le développement des nouvelles technologies et la révolution numérique n??ont fait qu??accentuer ce risque auquel les paisibles citoyens sont désormais confrontés. Le montant des préjudices causés par ces différentes sortes d??arnaque a explosé ces dernières années et proviennent de l??Afrique en général. Nous avons constaté que les potentielles victimes de cette délinquance sont pour la plus part les internautes et les entreprises. Dès lors, une seule politique globale de cyber sécurité permettrait de sensibiliser les victimes au phénomène de cybercriminalité et d??y apporter une réponse non seulement technique mais également juridique. La Direction Centrale de la Police Judiciaires (DCPJ) dispose désormais de la Brigade Centrale de Répression de la cybercriminalité Informatique (BCRCI) pour les enquêtes à caractère national ou international. Pour être plus efficace une base a été installé en Afrique pour accélérer les enquêtes et dénicher les nids de ces hors la loi et leur appliqué la dernière rigueur de la loi afin les victimes soient remboursées. La (BCRCI) invite toutes les victimes détenant des preuves à venir porter plainte afin que justice soit rendue Adresse mail : bcrci@email.com / bcrci@francemel.fr / bcrci@hotmail.com

Lire
2018-01-17

AVIS TRES IMPORTANT AUX PERSONNES VICTIMES D??ARNAQUE SUR INTERNET Vu les nombreuses plaintes sur les forums et témoignages des victimes d'arnaques, nous constatons que ces derniers temps, il y a des victimes tous les jours et nous sommes sûr que d??autres se font avoir et ne disent rien par honte. Il faut absolument que toutes les victimes d??arnaques sur internet portent plainte. En ligne, cela ne prend que 5 minutes et la confirmation de la police Interpol n??est pas compliquée.IL FAUT LE FAIRE? E-mail : servicepolice_interpol@hotmail.com Bien sûre nous seront à l??écoute pour des solutions adéquates. Bon courage.

Lire

OPINION