Plaidoyer de New York : Déclaration des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du fleuve Mano

Plaidoyer de New York : Déclaration des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du fleuve Mano

Les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du Fleuve Mano, S. E. Pr Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union du Fleuve Mano et hôte du Sommet ; S.E. Ellen Johnson SIRLEAF, Présidente de la République du Liberia ; S.E. Dr Ernest Bai KOROMA, Président de la République de Sierra Leone et Monsieur Charles Koffi DIDY, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et leurs partenaires au développement se sont réunis le 28 juin 2015, à Conakry, République de Guinée, pour la tenue d’un Sommet Extraordinaire sur le Programme de relance socio-économique post-Ebola.


Les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union ont passé en revue les conclusions du Conseil des Ministres de l’Union tenu le 20 juin 2015, à Conakry et adopté les priorités et coûts du programme régional ainsi que les mécanismes institutionnels et financiers permettant d’assurer une mise en œuvre effective et efficace des programmes pour le retour des Etats membres affectés à la normalité et à la résilience.


Notent avec satisfaction, le progrès remarquable, non seulement, dans la réduction drastique des infections, mais aussi, la fin d’Ebola au Libéria. Ils s’engagent à réaliser et à maintenir zéro infection en Guinée et en Sierra Leone.


Réitèrent leur profonde gratitude à la Communauté Internationale pour son soutien indéfectible aux Etats membres touchés, dans la lutte contre la maladie à virus Ebola et leur demandent de rester engagés.


Reconnaissent les efforts déployés par les membres de l’UFM et de la Communauté internationale pour mettre un terme à l’épidémie à virus Ebola.


Lancent un appel pressant aux partenaires d’honorer les engagements pris à Bruxelles et à Washington pour appuyer les trois pays les plus affectés dans le cadre de la relance post-Ebola, et lancent un appel aux partenaires clés, notamment, la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International, la Banque Africaine de Développement et l’Union Européenne de se retrouver avec la Secrétaire Générale, au plus haut niveau, durant la prochaine Conférence de Plaidoyer, prévue le 10 juillet à New York.


Compte tenu de l’urgente nécessité de poursuivre la relance économique post-Ebola des pays affectés de l’Union, le Chefs d’Etats et de Gouvernement adoptent ce qui suit :



  1. Le programme sous-régional et les programmes nationaux auront une durée de deux ans pour faciliter leur mise en œuvre. Le programme régional est divisé en deux niveaux : le premier niveau, évalué à $ 1.76 milliard US, porte sur (I) la santé, l’eau, l’assainissement et l’hygiène ; (II) la gouvernance, la paix et sécurité ; (III) l’agriculture, la paix et la sécurité alimentaire ; (IV) le genre, les jeunes et la protection sociale ; (V) la gestion et le suivi du programme et (VI) le programme d’appui au secteur privé.

  2. Le deuxième niveau évalué à $ 2.24 milliards US porte sur (I) le programme routier ; (II) le programme d’accès à l’énergie et (III) le programme des technologies de l’information et de la communication.

  3. Réaffirment leur appel pour la mise en place d’un Fonds/Fonds fudiciaire spécial consolidé pour le programme de relance post-Ebola de l’Union du Fleuve Mano, avec des modalités d’allocations et de décaissements devant être déterminés par l’UFM, en concertation avec les partenaires.

  4. Demandent aux partenaires au développement d’adhérer aux principes de New Deal et au cadre de responsabilité mutuelle, et lancent un appel à la Communauté Internationale de procéder à l’allègement de la dette et d’apporter de l’appui budgétaire direct aux pays touchés.

  5. Renouvellent leur appel à la Banque Mondiale, à la Banque Africaine au Développement et au système des Nations Unies, afin qu’ils apportent leur appui à la mise en place d’une Unité Spéciale d’Exécution au sein du Secrétariat de l’UFM, soutenu par un organe de préparation des projets bancables pour la mise en œuvre effective du programme.

  6. Saluent l’initiative du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et toutes les autres initiatives en cours relatives à la mobilisation de ressources pour le financement des programmes de relance économique de l’Union. A cet égard, ils ont appelé à la solidarité et à la mobilisation de la Communauté Internationale de faire de la Conférence de plaidoyer, prévu les 9 et 10 juillet 2015, à New York, Etats Unis d’Amérique, un succès.

  7. Félicitent les Ministres, le Secrétariat de l’UFM et les Experts des Etats membres pour le travail ardu entrepris dans la formulation des documents, et ont remercié le système des Nations Unies, la Banque Mondiale/FMI et la Banque Africaine de Développement et l’Union Africaine pour tout le soutien apporté au cours du processus de préparation de programme.

  8. Expriment leur profonde gratitude à leurs citoyens pour leur compréhension et leur adhésion aux mesures d’urgences édictées, malgré les conditions difficiles et éprouvantes. Cette compréhension dont ils ont fait preuve a, significativement, participé de l’atteinte des résultats obtenus.

  9. Expriment leurs condoléances aux familles qui ont perdu des proches du fait du virus Ebola et ont rendu un hommage particulier au personnel de santé qui ont perdu leurs vies au service de leurs compatriotes.

  10. Encouragent tout le personnel de santé et toutes les structures impliquées dans la lutte contre le virus, en vue de mettre un terme à l’épidémie, dans les meilleurs délais.

  11. Ont lancé un appel pressant à tous les pays pour relever les restrictions contre la République du Libéria qui est maintenant libre du Virus Ebola




12. Lancent un appel à toutes les compagnies aériennes pour la reprise immédiate de leurs vols vers la sous-région de l’UFM.


13. Expriment leur satisfaction et leur appréciation pour la convergence des points de vue sur les questions et préoccupations qui leur ont été soumises par les Ministres et l’esprit de compréhension mutuelle et de cordialité qui ont prévalu tout le long des délibérations.


14. Réitèrent leur ferme volonté à poursuivre la prise des mesures appropriées en vue d’éradiquer l’épidémie Ebola et restaurer, à court terme, la paix, la stabilité et le développement socio-économique dans la sous-région.


Aux termes de leurs délibérations, S.E. Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Liberia; S.E. Dr Ernest Bai Koroma, Président de la République de Sierra Leone et Monsieur Charles Koffi Diby, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire ont exprimé leurs sincères remerciements et appréciations à son Excellence, Professeur Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, au Gouvernement et au peuple de Guinée, pour avoir abrité le Sommet, ainsi que l’accueil chaleureux, l’hospitalité fraternelle africaine et les excellentes facilités à eux offerts, lors de la tenue de ce Sommet.


Fait à Conakry, le 28 juin 2015.


Son Excellence Pr Alpha Condé, Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union du Fleuve Mano


Son Excellence Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Liberia


Son Excellence Dr Ernest Bai Koroma, Président de la République de Sierra Leone


Monsieur Charles Koffi Diby, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E.M. Alassane OUATTARA


Président de la République de Côte d’Ivoire


Transmis par e Bureau de Presse de la Présidence

0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2018-04-23

Les infractions et crimes commis via Internet sont légion. Pour juguler cette cybercriminalité, une coopération internationale et la mobilisation de tous les acteurs sont requises. Les technologies de l'information et de la communication sont les moyens par lesquels les individus mal intentionnés utilisent pour arnaquer les citoyens. Dans le but de lutter activement contre la cybercriminalité, un Centre Européen de Lutte Contre la Cybercriminalité est mis en place par l??Union Européenne. La création de ce centre fait partie des mesures mises en place pour protéger les citoyens contre la criminalité à travers le réseau internet. Ses missions portent notamment sur les différents types de cybercriminalité à savoir escroqueries, fraudes, extorsions, abus, espionnages, arnaques aux sentiments, conflits et harcèlements. Ce centre inauguré depuis le 11 janvier 2013, situé dans les locaux d'Europol (office européen de police), à La Haye aux Pays-Bas a fait des prouesses considérables. En Décembre 2017 plus de 4 millions de personnes parmi ceux qui ont portées plaintes avec des preuves probantes et qui ont collaborées avec les éléments des brigades à l??arrestation des auteurs de ces crimes ont été remboursées et dédommagées, alors nous exhortons tous ceux qui se sont faits arnaqués via internet et qui détiennent des preuves à bien vouloir porter plainte aux adresses suivantes pour l??éradication de ce fléau. Adresses mails : brigade_signal_arnaque@outlook.fr / brigade_signal_arnaque@europamel.net

Lire
2018-04-02

A votre attention aide aux personnes victimes d'arnaques sur internet Je m'appelle Corinne Lézard j'ai été victime d'une grosse fraude financière par l'intermédiaire de Western union Money gram par un Africain me soit disant français. Les sommes d'argent ont été versées à Zoumanou François , par l'intermédiaire d'une personne rencontrée sur Meetic , sous le nom de Hervé Leclerc. J'ai appelé le service de fraude de Western Union , Money gram, et voici les numéro de dossier de fraude 15979678 et 15979750.De même, un certain M. Charles pétrolier avec le numéro de compte suivant: FR76 1055 6185 6500 0632 1750 327. Mais ce virement à été interdit à l'entrée.Cependant,je suis allé à la gendarmerie de ma ville a cannes , qui m'a donné un Rendez vous pour dans 15 jours et qui veut saisir mon tél portable et ma tablette pour 2 à 3 mois. Ils n'ont pas voulu enregistrer ma plainte Alors j??ai porté plainte auprès de OIPCS qui est un lieutenant de la Police au nom de BRETON Richard qui es chargé des enquêtes en droit privé et il m??a aidé à me faire rembourser avec un indemnité de mon dédommagement,contacter les en cas besoin d'aide quel que soit l??arnaque dont vous êtes victimes , vous pouvez prendre contacte avec le LIEUTENANT BRETON Richard contact sur ce lien : https://scoci4.wordpress.com , TEl : +33644698567 Contact : oipcs.office@gmail.com / signal.oipcs@netc.fr Merci par avance pour votre aide.

Lire
2018-03-29

Désormais, la communauté européenne propose aux personnes "victime d'arnaque sur Internet " un point de contact central : le SCOCI - Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet. Créé sur l'initiative du Département fédéral de justice et police (DFJP) et de la Conférence des chefs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le SCOCI fait partie de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch). N??ayez aucune honte ! Le piège qui s??est refermé sur vous était inévitable certainement à cause de vos failles. Il n??y a pas de honte à en avoir. Avec notre service, travaillez cela, travaillez la confiance et l??estime de vous-même et revivez car avec votre collaboration et notre expertise le service transmettra les dossiers 'cybercrime' aux autorités "de poursuite pénale" compétentes en Suisse, France et à l'étranger afin que ces escrocs puissent être mis aux arrêts et répondre de leur forfait devant les juridictions compétentes. E-mails: contact.scoci@europamel.net / contact.scoci@gmail.com Signalez à SCOCI si vous avez déjà été victime d'une arnaque ou d'un abus sur internet et perdu de grosse somme d??argent. Des spécialistes se chargeront de vérifier vos informations et prendront ?? le cas échéant ?? les mesures nécessaires. Suivant le cas, ils vous redirigeront vers les autorités compétentes. Attention: Veuillez laisser votre adresse e-mail personnelle dans le cas ou vous nous contacter par messagerie, SCOCI vous enverra un accusé de réception par courriel. Vous pourrez alors, en réDésormais, la communauté européenne propose aux personnes "victime d'arnaque sur Internet " un point de contact central : le SCOCI - Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet. Créé sur l'initiative du Département fédéral de justice et police (DFJP) et de la Conférence des chefs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le SCOCI fait partie de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch). N??ayez aucune honte ! Le piège qui s??est refermé sur vous était inévitable certainement à cause de vos failles. Il n??y a pas de honte à en avoir. Avec notre service, travaillez cela, travaillez la confiance et l??estime de vous-même et revivez car avec votre collaboration et notre expertise le service transmettra les dossiers 'cybercrime' aux autorités "de poursuite pénale" compétentes en Suisse, France et à l'étranger afin que ces escrocs puissent être mis aux arrêts et répondre de leur forfait devant les juridictions compétentes. E-mails: contact.scoci@europamel.net / contact.scoci@gmail.com Signalez à SCOCI si vous avez déjà été victime d'une arnaque ou d'un abus sur internet et perdu de grosse somme d??argent. Des spécialistes se chargeront de vérifier vos informations et prendront ?? le cas échéant ?? les mesures nécessaires. Suivant le cas, ils vous redirigeront vers les autorités compétentes. Attention: Veuillez laisser votre adresse e-mail personnelle dans le cas ou vous nous contacter par messagerie, SCOCI vous enverra un accusé de réception par courriel. Vous pourrez alors, en répondant à ce courriel, faire parvenir à SCOCI d'éventuels documents (PDF, Word, etc.) présentant le contenu de votre arnaque. pondant à ce courriel, faire parvenir à SCOCI d'éventuels documents (PDF, Word, etc.) présentant le contenu de votre arnaque.

Lire
2018-03-26

Salut je me nomme Martine je me suis fait avoir par une personne qui me disait qu'il est Français habitant en Afrique. Faite très attention sur le net ne contacter pas n'importe qui , Contacter Mr Charles Rousseau. Je devais bénéficier d??un héritage de 900.000? , ils m'ont demander d'abord 650 euros pour le dossier j'ai envoyer ensuite 7.000 euros j'ai encore envoyer etc ... si je dois tout expliquer nous allons pas quittez ici bref j??ai perdus plus de 135.000 EUROS et j'ai contacter une Cellule Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité (CRRCC) basée en Afrique en Europe se sont eux qui m'ont aider a récupéré mes fonds . N??hésitez pas à contacter Mr Charles Rousseau si vous aviez été victime d??arnaque comme moi ou d??une arnaque aux sentiments, héritages, virements bancaires, prêt entre particulier ou encore tout autre arnaque Contacté Mr Charles Rousseau, il vous aidera à mettre la main sur votre escroc et engager les procédures pour votre remboursement ainsi qu??un dédommagement selon votre soucis ,Mr Charles Rousseau est l'un des plus Grand et fort Mr que je connais , faite confiance a Mr Charles Rousseau et vous n'allez pas le regretter je vous le jure , vous allez pas le regretter toute votre vie. E-mail : lieutenantcharlesrousseau@gmail.com / lieutenantcharlesrousseau@gmail.com Contacter Mr Charles Rousseau si vous avez aussi perdu de l??argent avec ces escrocs Merci

Lire

OPINION