Au Cœur du Changement: Malgré l’épidémie d’Ebola, tous les indicateurs économiques au vert

Au Cœur du Changement: Malgré l’épidémie d’Ebola, tous les indicateurs économiques au vert

L’économie guinéenne ne s’est jamais mieux portée que maintenant. Cet état de fait est reconnu aussi bien par les institutions de Breton Woods ; le FMI et la Banque, que les autres partenaires bi et multinationaux. En dépit des perturbations liées à la présence de la terrible et particulièrement mortelle épidémie à virus Ebola qui frappe le pays depuis décembre 2013, en même temps que la Sierra Leone et le Liberia.

En témoigne le récapitulatif des principaux indicateurs économiques des finances publiques. La Guinée est partie d’une inflation galopante dont le niveau culminait autour de 21.5% en 2010 pour atteindre 10.5% en 2013 avant de retomber jusqu’à 9.3% en fin 2014.

Pendant ce temps, le taux de croissance qui se situait au niveau de 1.9 en 2010 tournait jusqu’au moment où devait éclater l’épidémie d’Ebola autour de 2.3% avant de retomber en raison de la situation d’urgence sanitaire au niveau de 1.3%.

Au même moment le taux de la dette extérieure a suivi une courbe descendante depuis 2010 et est allée de 68% en 2010 pour atteindre 20% en fin 2014. Alors que le franc guinéen qui s’en sort renforcé, s’est montré très stable par rapport, notamment, au dollar 7000 francs et à l’euro 9000. La mise en circulation, récemment, des billets très sécurisés de 20.000 Gnf pour combler un vide et surtout pour la réduction de la masse monétaire pour le besoin de grandes opérations financières est une initiative constituant une étape importante pour la gestion financière rigoureuse de la monnaie nationale.

Cette embellie de la situation économique s’exprimant par le fait que tous les indicateurs sont désormais au vert a largement contribué à la stabilisation des prix notamment des denrées de premières nécessités et des produits de grandes consommations dont la rupture récurrente sur le marché n’est plus qu’un lointain souvenir.

Ces résultats ont été atteints grâce aux rigueurs de la gestion monétaire appliquées depuis l’avènement au pouvoir du président Alpha Condé en décembre 2010. Les efforts de cette méthode rationnelle de gestion administrative et financière ont été sanctionnés par l’atteinte en fin 2012 du point d’achèvement de l’initiative des Pays Pauvres Très Endettés, PPTE, dont les premiers avantages ont été l’annulation de la dette publique de la Guinée à hauteur de 2.1 milliards de francs guinéens, soit 2/3.

Entre 2010 à fin 2014, le taux de pression fiscale est allé de 15% à 18.1% pour atteindre 18.7% de nos jours. Avec une recette fiscale qui se chiffre à 7.55 milliards de francs par mois contre 5.2 milliards en 2010. Portant ainsi le stock de devises à hauteur de 5 par mois contre 0.8 par le passé. Inutile de rappeler ici que ces progrès ont eu un impact positif sérieux sur le taux de perception de la pauvreté qui se situe au niveau de 55.2 contre 58% en 2010.

Pendant la même période le taux d’accès des Guinéens aux services bancaires a été accru avec un nombre plus important de banques allant de 12 à 15 pour un taux collecté de crédits chiffrés à 10.188 milliards contre 6.498 milliards en 2010.

Fait important à signaler, c’est que de 1986 (date de la libéralisation économique) à 2010, soit 24 ans, 12 banques ont été créées en Guinée dont 1 a été fermée (BIAG).

Et de 2011 à 2014, soit 4 ans, 5 banques supplémentaires ont été créées dont 1 a été fermée (BADAM), et une sixième est en cours d’opérationnalisation.

Autres indicateurs, c’est que depuis 2010, en Guinée progresse tous les indicateurs de performance internationaux :

C’est ainsi qu’en 2006, la Guinée était classée 160ème pays le plus corrompu d’Afrique contre sa position en 2014 qui est la 145ème place avec un indice évalué à 2.5%.

Les performances de la gouvernance d’Alpha Condé apparaissent très clairement dans l’indice Doing business, tout comme d’ailleurs dans celui de développement humain dans lequel la Guinée a enregistré des progrès énormes.

Autre performance, c’est qu’en 2010, avant l’arrivée du Président Alpha Condé à la tête de la Guinée, notre indice IIAG (Indice Mo Ibrahim de la Gouvernance Africaine. NDLR) était de 36 points, aujourd’hui, il est de 43 points.

Parmi les mesures majeures qui ont contribué à l’assainissement des finances publiques et à la bonne gouvernance économique on peut citer: l’instauration de l’Unité de Caisse, l’assainissement de l’environnement des affaires à travers la création de l’APIP et de sonGuichet Unique, l’adoption d’un nouveau code des marchés publics, l’assainissement du fichier de la fonction publique.

Source : Synergie Alpha 15


0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2018-01-18

Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d'échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l??Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade d??enquêtes sur les fraudes aux technologies de l??information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une vaste campagne d??arrestation des escrocs est initiée par les services compétents au début de cette nouvelle année afin que les victimes soient remboursées. Alors nous exhortons toutes les victimes de différentes sortes d??arnaque qui ont des preuves probantes à nous contacter pour déposer plainte. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d??une arnaque. ADRESSE MAIL : oclcticbefti@cyberservices.com

Lire
2018-01-18

Bonjour ou bonsoir cela dépend de l??heure à laquelle vous me lisez, je me nomme Mireille BALLESTRAZZI d??obédience catholique née le 26 Octobre 1958 d'origine Française. Je vous contacte sur ce forum parce que je désire faire une chose très importante. Cela vous semblera un peu suspect parce que vous ne me connaissez pas et que je ne vous connais pas. Je souffre d'un cancer du cerveau qui est à une phase terminale, mon Docteur vient de m'informer que mes jours sont désormais comptés à cause de mon état de santé grabataire. Les analyses et scanners ont révélés une sorte de boule qui se trouve actuellement dans ma cage cérébrale. C??est un mal que je traine depuis plus de 4 ans. Je suis veuve et je n'ai pas eu d'enfant. Je prévois faire une donation de tous mes biens. J'ai vendu déjà tous ces biens ainsi la compagnie d'exportation de bois basée en Afrique précisément au Gabon que j??ai hérité de mon mari après son décès. Suite une longue réflexion j??ai donc décidé de mettre cet argent à la disposition des associations distinctes, des centres d'aides aux orphelins et des enfants de la rue. Je veux être utile à quelque chose avant de mourir. Que toute personne de bonne moralité et ayant la crainte de Dieu et désireuse de m??aider à réaliser ce projet me contacte à mon adresse mail. Je dispose actuellement sur un compte OFFSHORE une somme de 1.350.000,00 ? que je mettrai à la disposition de cette personne sans rien demandé en échange afin que cette dernière puisse réaliser le rêve de ma vie. Je souffre énormément et j'ai très peur, je n'arrive pas à dormir la nuit comme le jour puisque je ne veux pas mourir sans avoir aidé les enfants que j??ai tant voulu avoir dans ma vie. Veuillez bien vouloir me contacter directement dès que possible e à mon courrier électronique qui est ballestrazzi_mireille@yahoo.com puisque c'est ce courrier électronique que je consulte en général. Que la Paix et la miséricorde de Dieu soient avec vous. Aidez-moi et vous serez comblés Mme Mireille BALLESTRAZZI courrier électronique : ballestrazzi_mireille@yahoo.com

Lire
2018-01-18

Chers victimes de différentes sortes d??arnaque, La lutte contre la cybercriminalité constitue un enjeu juridique et économique considérable pour la République Française. Le développement des nouvelles technologies et la révolution numérique n??ont fait qu??accentuer ce risque auquel les paisibles citoyens sont désormais confrontés. Le montant des préjudices causés par ces différentes sortes d??arnaque a explosé ces dernières années et proviennent de l??Afrique en général. Nous avons constaté que les potentielles victimes de cette délinquance sont pour la plus part les internautes et les entreprises. Dès lors, une seule politique globale de cyber sécurité permettrait de sensibiliser les victimes au phénomène de cybercriminalité et d??y apporter une réponse non seulement technique mais également juridique. La Direction Centrale de la Police Judiciaires (DCPJ) dispose désormais de la Brigade Centrale de Répression de la cybercriminalité Informatique (BCRCI) pour les enquêtes à caractère national ou international. Pour être plus efficace une base a été installé en Afrique pour accélérer les enquêtes et dénicher les nids de ces hors la loi et leur appliqué la dernière rigueur de la loi afin les victimes soient remboursées. La (BCRCI) invite toutes les victimes détenant des preuves à venir porter plainte afin que justice soit rendue Adresse mail : bcrci@email.com / bcrci@francemel.fr / bcrci@hotmail.com

Lire
2018-01-17

AVIS TRES IMPORTANT AUX PERSONNES VICTIMES D??ARNAQUE SUR INTERNET Vu les nombreuses plaintes sur les forums et témoignages des victimes d'arnaques, nous constatons que ces derniers temps, il y a des victimes tous les jours et nous sommes sûr que d??autres se font avoir et ne disent rien par honte. Il faut absolument que toutes les victimes d??arnaques sur internet portent plainte. En ligne, cela ne prend que 5 minutes et la confirmation de la police Interpol n??est pas compliquée.IL FAUT LE FAIRE? E-mail : servicepolice_interpol@hotmail.com Bien sûre nous seront à l??écoute pour des solutions adéquates. Bon courage.

Lire

OPINION