Mohamed Bamba Camara, « Notre objectif principal est d’offrir aux Guinéens de l’étranger, des solutions de retour »

Mohamed Bamba Camara, « Notre objectif principal est d’offrir aux Guinéens de l’étranger, des solutions de retour »

Mohamed Bamba Camara fait partie des jeunes cadres guinéens de la diaspora qui ont cru et croient à l’avenir de leur pays en abandonnant tout à l’extérieur, après leur formation, pour venir servir leur patrie. Aujourd’hui, il est à la tête de la Direction Nationale d’Appui à l’Investissement et aux projets au Ministère Délégué des Guinéens de l’Etranger. Qui vient de lancer, à travers cette Direction, le Projet- Stage- Tremplin- (PST). Avec M. Camara, nous avons parlé des objectifs, des bénéfices et des attentes de ce projet du reste prometteur pour la jeunesse guinéenne de l’extérieur et de l’intérieur.

Vous avez lancé, il y a deux semaines le projet stage tremplin, peut-on savoir qu’est ce que sait ?

Le « projet Stage Tremplin » (PST) est pensé comme un instrument stratégique et cohérent en matière d’aide à la recherche de stage et à la réinsertion des nouveaux diplômés. Il est dès lors, une réponse adaptée à un problème récurant qui se pose aux étudiants et nouveaux diplômés guinéens de l’étranger, celui de trouver un stage pour les uns, et d’avoir une première expérience professionnelle en Guinée pour les autres

Qu’est ce qui justifie un tel projet pour vous et pour les Guinéens?

Nous sommes d’accord pour dire que si la Guinée est un scandale géologique et agricole, il en est un de bien plus important que nous oublions souvent : «un scandale humain ». Ce pays est un extraordinaire réservoir de talents. La valorisation des ressources humaines devrait être au centre de toutes nos politiques. Dès lors, le recours à la diaspora devient, plus qu’une simple ambition, un devoir pour tous ceux qui aspirent à mener ce Pays vers le développement. Nous ne pouvons faire l’économie de tous ces talents et nous n’avons guère les moyens d’en former autant.

Il devient impératif d’élaborer des mécanismes d’aide au retour et à l’insertion des jeunes diplômés guinéens de l’étranger.

Alors quels sont les objectifs de ce projet ?

L’objectif principal est d’offrir aux guinéens de l’étranger, des solutions de retour pour participer au développement du pays, à travers un partenariat avec les entreprises en Guinée.

Quelles sont vos attentes avec ce projet ?

Par ce projet, le Ministère Délégué des Guinéens de l’Etranger à travers sa Direction Nationale d’Appui aux Investissements et aux Projets, souhaite répondre à une des dispositions principales de sa lettre de mission :Remobiliser les compatriotes de l’étranger et promouvoir leur participation au développement.

Les attentes sont multiples, mais on peut citer entre autres :

- Développer et renforcer les liens avec les jeunes guinéens résidant en France ;

- Mettre en place un dispositif d’aide à l’insertion professionnelle des jeunes cadres de la diaspora ;

- Accompagner les étudiants de la diaspora guinéens dans la recherche de stages en Guinée ;

- Promouvoir le retour des jeunes cadre ;

- Faciliter les liens entre les entreprises et les la diaspora guinéenne…

Avez-vous déjà réalisés des activités dans ce sens ?

Plusieurs séances de travail ont précédé la présentation de la semaine dernière.

Avec mes collaborateurs, nous avons tour à tour rencontré l’Attachée de Coopération Universitaire de l’Ambassade de France, les Fondateurs de certaines universités privées et des chefs d’entreprises… Au cours de ces rencontres nous avons échangé sur l’intérêt que peut susciter le projet pour les potentiels partenaires, et les conditions d’un partenariat. Tout ce travail que nous faisons au quotidien, doit nous mener après cette présentation et à la faveur des accords de principe que nous avons déjà, à la signature des conventions avec nos partenaires, pour un lancement de l’appel à candidature dans les semaines à venir.

Quelles sont donc vos perspectives ?

Les perspectives à long sont la pérennisation du projet dans le temps et l’accroissement du nombre de bénéficiaires de stage, afin de répondre à l’importance et la pluralité de la demande.

Quels arguments avez-vous pour attirer plus de vos compatriotes encore hésitants à venir au pays ?

Le problème ne se pose pas vraiment dans le cadre de PST, car il vient répondre à un besoin largement exprimé à la fois par la diaspora, qui cherche des solutions de retour au pays, et par les entreprises en besoin de main d’œuvre qualifiée. Il ne s’agit pas de mettre en place une politique de séduction, mais une réelle politique d’accompagnement.

Il faut rappeler que les actions que mène le Président de la République depuis le début de sa magistrature en faveur des guinéens de l’étranger, créent déjà une dynamique positive, qui se traduit par toutes ces demandes de retour de nos compatriotes.

Avec l’instabilité de votre ministère, est ce finalement ces arguments ne pèsent pas peu aux jeux des Guinéens ?

L’Etat est une continuité. Il nous appartient donc de nous donner les moyens de pérenniser nos actions, de mettre en lumière le rôle transversal et l’importance centrale de ce Département. Nous aurons ainsi joué notre mission au service de l’Etat.

Votre dernier mot ?

Je lance un appel à tous nos compatriotes à se mobiliser pour la réussite du Projet Stage Tremplin (PST), et plus généralement de nous accompagner à travers leurs propositions qu’ils peuvent manifester sur le site internet : guineensdeletranger.org

Réalisée par SAC

0 COMMENTAIRES

Laisser un Commentaire

Votre email ne sera pas publie sur le site. Les champs obligatoires sont signales par un *

Derniers commentaires

2018-04-23

Les infractions et crimes commis via Internet sont légion. Pour juguler cette cybercriminalité, une coopération internationale et la mobilisation de tous les acteurs sont requises. Les technologies de l'information et de la communication sont les moyens par lesquels les individus mal intentionnés utilisent pour arnaquer les citoyens. Dans le but de lutter activement contre la cybercriminalité, un Centre Européen de Lutte Contre la Cybercriminalité est mis en place par l??Union Européenne. La création de ce centre fait partie des mesures mises en place pour protéger les citoyens contre la criminalité à travers le réseau internet. Ses missions portent notamment sur les différents types de cybercriminalité à savoir escroqueries, fraudes, extorsions, abus, espionnages, arnaques aux sentiments, conflits et harcèlements. Ce centre inauguré depuis le 11 janvier 2013, situé dans les locaux d'Europol (office européen de police), à La Haye aux Pays-Bas a fait des prouesses considérables. En Décembre 2017 plus de 4 millions de personnes parmi ceux qui ont portées plaintes avec des preuves probantes et qui ont collaborées avec les éléments des brigades à l??arrestation des auteurs de ces crimes ont été remboursées et dédommagées, alors nous exhortons tous ceux qui se sont faits arnaqués via internet et qui détiennent des preuves à bien vouloir porter plainte aux adresses suivantes pour l??éradication de ce fléau. Adresses mails : brigade_signal_arnaque@outlook.fr / brigade_signal_arnaque@europamel.net

Lire
2018-04-02

A votre attention aide aux personnes victimes d'arnaques sur internet Je m'appelle Corinne Lézard j'ai été victime d'une grosse fraude financière par l'intermédiaire de Western union Money gram par un Africain me soit disant français. Les sommes d'argent ont été versées à Zoumanou François , par l'intermédiaire d'une personne rencontrée sur Meetic , sous le nom de Hervé Leclerc. J'ai appelé le service de fraude de Western Union , Money gram, et voici les numéro de dossier de fraude 15979678 et 15979750.De même, un certain M. Charles pétrolier avec le numéro de compte suivant: FR76 1055 6185 6500 0632 1750 327. Mais ce virement à été interdit à l'entrée.Cependant,je suis allé à la gendarmerie de ma ville a cannes , qui m'a donné un Rendez vous pour dans 15 jours et qui veut saisir mon tél portable et ma tablette pour 2 à 3 mois. Ils n'ont pas voulu enregistrer ma plainte Alors j??ai porté plainte auprès de OIPCS qui est un lieutenant de la Police au nom de BRETON Richard qui es chargé des enquêtes en droit privé et il m??a aidé à me faire rembourser avec un indemnité de mon dédommagement,contacter les en cas besoin d'aide quel que soit l??arnaque dont vous êtes victimes , vous pouvez prendre contacte avec le LIEUTENANT BRETON Richard contact sur ce lien : https://scoci4.wordpress.com , TEl : +33644698567 Contact : oipcs.office@gmail.com / signal.oipcs@netc.fr Merci par avance pour votre aide.

Lire
2018-03-29

Désormais, la communauté européenne propose aux personnes "victime d'arnaque sur Internet " un point de contact central : le SCOCI - Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet. Créé sur l'initiative du Département fédéral de justice et police (DFJP) et de la Conférence des chefs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le SCOCI fait partie de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch). N??ayez aucune honte ! Le piège qui s??est refermé sur vous était inévitable certainement à cause de vos failles. Il n??y a pas de honte à en avoir. Avec notre service, travaillez cela, travaillez la confiance et l??estime de vous-même et revivez car avec votre collaboration et notre expertise le service transmettra les dossiers 'cybercrime' aux autorités "de poursuite pénale" compétentes en Suisse, France et à l'étranger afin que ces escrocs puissent être mis aux arrêts et répondre de leur forfait devant les juridictions compétentes. E-mails: contact.scoci@europamel.net / contact.scoci@gmail.com Signalez à SCOCI si vous avez déjà été victime d'une arnaque ou d'un abus sur internet et perdu de grosse somme d??argent. Des spécialistes se chargeront de vérifier vos informations et prendront ?? le cas échéant ?? les mesures nécessaires. Suivant le cas, ils vous redirigeront vers les autorités compétentes. Attention: Veuillez laisser votre adresse e-mail personnelle dans le cas ou vous nous contacter par messagerie, SCOCI vous enverra un accusé de réception par courriel. Vous pourrez alors, en réDésormais, la communauté européenne propose aux personnes "victime d'arnaque sur Internet " un point de contact central : le SCOCI - Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet. Créé sur l'initiative du Département fédéral de justice et police (DFJP) et de la Conférence des chefs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le SCOCI fait partie de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch). N??ayez aucune honte ! Le piège qui s??est refermé sur vous était inévitable certainement à cause de vos failles. Il n??y a pas de honte à en avoir. Avec notre service, travaillez cela, travaillez la confiance et l??estime de vous-même et revivez car avec votre collaboration et notre expertise le service transmettra les dossiers 'cybercrime' aux autorités "de poursuite pénale" compétentes en Suisse, France et à l'étranger afin que ces escrocs puissent être mis aux arrêts et répondre de leur forfait devant les juridictions compétentes. E-mails: contact.scoci@europamel.net / contact.scoci@gmail.com Signalez à SCOCI si vous avez déjà été victime d'une arnaque ou d'un abus sur internet et perdu de grosse somme d??argent. Des spécialistes se chargeront de vérifier vos informations et prendront ?? le cas échéant ?? les mesures nécessaires. Suivant le cas, ils vous redirigeront vers les autorités compétentes. Attention: Veuillez laisser votre adresse e-mail personnelle dans le cas ou vous nous contacter par messagerie, SCOCI vous enverra un accusé de réception par courriel. Vous pourrez alors, en répondant à ce courriel, faire parvenir à SCOCI d'éventuels documents (PDF, Word, etc.) présentant le contenu de votre arnaque. pondant à ce courriel, faire parvenir à SCOCI d'éventuels documents (PDF, Word, etc.) présentant le contenu de votre arnaque.

Lire
2018-03-26

Salut je me nomme Martine je me suis fait avoir par une personne qui me disait qu'il est Français habitant en Afrique. Faite très attention sur le net ne contacter pas n'importe qui , Contacter Mr Charles Rousseau. Je devais bénéficier d??un héritage de 900.000? , ils m'ont demander d'abord 650 euros pour le dossier j'ai envoyer ensuite 7.000 euros j'ai encore envoyer etc ... si je dois tout expliquer nous allons pas quittez ici bref j??ai perdus plus de 135.000 EUROS et j'ai contacter une Cellule Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité (CRRCC) basée en Afrique en Europe se sont eux qui m'ont aider a récupéré mes fonds . N??hésitez pas à contacter Mr Charles Rousseau si vous aviez été victime d??arnaque comme moi ou d??une arnaque aux sentiments, héritages, virements bancaires, prêt entre particulier ou encore tout autre arnaque Contacté Mr Charles Rousseau, il vous aidera à mettre la main sur votre escroc et engager les procédures pour votre remboursement ainsi qu??un dédommagement selon votre soucis ,Mr Charles Rousseau est l'un des plus Grand et fort Mr que je connais , faite confiance a Mr Charles Rousseau et vous n'allez pas le regretter je vous le jure , vous allez pas le regretter toute votre vie. E-mail : lieutenantcharlesrousseau@gmail.com / lieutenantcharlesrousseau@gmail.com Contacter Mr Charles Rousseau si vous avez aussi perdu de l??argent avec ces escrocs Merci

Lire

OPINION